MONDE

Coronavirus: les pays touchés ferment peu à peu leurs frontières

Coronavirus: les pays touchés ferment peu à peu leurs frontières

La Turquie refuse notamment l’accès à son territoire aux ressortissants de neuf pays européens, dont la Belgique AFP

Pour limiter la propagation du virus, certains pays prennent des mesures plus radicales que d’autres.

L’Uruguay ferme partiellement ses frontières en raison de l’épidémie

L’Uruguay a décrété vendredi une urgence sanitaire et une «fermeture partielle des frontières» pour une durée indéterminée après la confirmation de quatre premiers cas de contamination au coronavirus dans ce pays.

Le président uruguayen Luis Lacalle Pou a annoncé qu’avaient été notamment décidées «une quarantaine obligatoire» pour les personnes arrivant de neuf pays «à risque», «l’interdiction de débarquement des navires de croisière» et «la suspension de tous les spectacles publics».

Les neuf pays considérés comme «à risque» sont la Chine, la Corée du Sud, le Japon, Singapour, l’Iran, l’Italie, l’Espagne, la France et l’Allemagne, a déclaré le ministre uruguayen de la Santé, Daniel Salinas. Il a été précisé que cette liste pourrait être modifiée en fonction de l’évolution de la pandémie.

Suspension du championnat uruguayen

La «suspension de tous les spectacles publics» décidée par le gouvernement inclut une «recommandation» à l’Association uruguayenne de football (AUF) d’arrêter le championnat uruguayen. Peu avant l’annonce faite par le président, l’AUF avait publié un communiqué annonçant «la suspension jusqu’à nouvel avis» du championnat dans toutes les catégories.

L’urgence sanitaire a été décidée après la confirmation par le ministère de la Santé de quatre cas de contamination au coronavirus, les premiers en Uruguay, de personnes revenant d’Italie ou de Barcelone, en Espagne.

La Turquie ferme ses frontières aux ressortissants de 9 pays européens, dont la Belgique

La Turquie refuse l’accès à son territoire aux ressortissants de neuf pays européens, dont la Belgique, pour endiguer l’épidémie de coronavirus, a annoncé samedi le ministre de l’Intérieur. Les citoyens turcs ne peuvent pas non plus se rendre dans ces neuf pays.

La mesure concerne la Belgique, l’Autriche, le Danemark, la France, l’Allemagne, la Norvège, les Pays-Bas, l’Espagne ainsi que la Suède, et est entrée en vigueur samedi à 06h00 (HB). Les citoyens des pays précités sont autorisés à quitter la Turquie. Quant aux ressortissants de pays tiers qui ont séjourné au cours des 14 derniers jours dans l’un des neuf pays européens visés, les frontières turques leur sont également fermées.

Vendredi, la Turquie avait annoncé la suspension des vols en provenance de Belgique et des huit autres pays pointés dès 06h00 (HB) ce samedi et, ce, jusqu’au 17 avril.

Cinq cas de coronavirus ont été confirmés vendredi en Turquie. Le pays avait déjà décidé d’interdire tous les vols en provenance de Chine, d’Iran, d’Irak, d’Italie et de Corée du Sud.