article abonné offert

NAMUR

Au Tord Boyaux, un au revoir très célébré

Au Tord Boyaux, un au revoir très célébré

Trois semaines sans l’amitié mousseuse du Tord Boyaux, ça va tordre le cœur des habitués. ÉdA

À Vedrin, le Tord Boyaux, c’est plus une famille qu’un café. Et vendredi, la famille a bu la bière de l’au revoir jusqu’à la lie.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 37 des 443 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?