article abonné offert

Nelly Wéry, victime de sa gentillesse

Nelly Wéry, victime de sa gentillesse

Eda

Les parties civiles, la seconde fille, les beaux-fils, et les quatre petits-enfants de Nelly Wéry ont témoigné hier, parlant d’une maman aimante, d’une grand-mère dynamique et chaleureuse, d’une belle-mère adorable.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 38 des 133 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?