LILLE Martine Aubry avait juré en 2014 qu’elle se présentait pour la dernière fois à la mairie de Lille. «Sauf circonstances exceptionnelles» avait ajouté la fille de feu Jacques Delors: sans doute les circonstances lui sont-elles apparues telles, puisqu’elle emmène la liste socialiste à l’assaut de l’Hôtel de ville.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 14 des 40 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?