COMMENTAIRE

Quelques règles élémentaires…

Quelques règles élémentaires…

EdA

J’étais à peine plus haut que trois pommes quand ma maman a installé, devant l’évier de la salle de bains, un tabouret sur lequel elle m’invitait à grimper pour me laver soigneusement les mains, chaque soir et chaque matin, mais aussi après avoir été jouer dehors et avant les repas.

Aussi, j’ai été un peu étonné de voir que la première mesure recommandée par les autorités pour lutter contre ce coronavirus qui nous pourrit l’existence, consistait tout simplement à se laver soigneusement les mains. Comme si cette pratique s’avérait assez rare chez nous.

Est-il bien normal que ce soient les autorités supérieures du pays qui doivent se charger de rappeler une mesure d’hygiène aussi élémentaire, que tout un chacun aurait dû intégrer dès son enfance, voire un peu plus tard pour certains, à l’école maternelle?

Je suggère que nos autorités y adjoignent une série d’autres règles dont certains semblent manifestement avoir oublié l’existence. Il suffit de se promener dans certains quartiers pour se rendre compte qu’il n’est en définitive pas inutile de rappeler: qu’il est interdit d’uriner contre les façades, qu’il n’est certainement pas recommandé de cracher par terre et encore moins d’abandonner sur le sol une cannette qui peut, elle aussi, être porteuse d’un tas de virus voire de bactéries…