FRASNES

Pour une visite au home du CPAS de Frasnes, il faut montrer patte blanche

Pour une visite au home du CPAS de Frasnes, il faut montrer patte blanche

Chaque visiteur de la maison de retraite du CPAS devra se plier à un dispositif renforcé mis en place depuis ce lundi. Fabian Strauch/dpa

Pas d’interdiction de visites à la maison de retraite du CPAS, mais un dispositif mis en place pour limiter les contacts extérieurs.

Deux jours après la décision de la direction de la maison de repos et de soins «Le Jardin intérieur» d’interdire les visites au sein de l’institution pendant quinze jours, la maison de retraite du CPAS de Frasnes (plus de 90 lits) a communiqué à son tour sur les mesures mises en place à l’égard des visiteurs pour réduire les risques d’éventuelles contaminations au coronavirus.

Ainsi, toute entrée dans le home St-Joseph se fait depuis ce lundi exclusivement par la Place de la liberté.?La seule porte d’accès au home est ouverte par un membre du personnel qui impose l’usage du gel hydroalcoolique et la prise de température. Il s’assure aussi que chaque visiteur n’a pas de fièvre ou d’infections respiratoires (toux ou difficultés respiratoires), et ne s’est pas rendu il y a moins de 15 jours en zones à risque ou n’y a pas fréquenté une personne s’y étant rendue ou étant atteinte du coronavirus.

«Tout visiteur doit s’inscrire dans le registre prévu au bureau d’accueil. Le membre du personnel sera autorisé de refuser l’accès à toute personne (sauf médecin et ambulancier) refusant pour quelque motif que ce soit l’usage de ce gel, la prise de température, ou refusant de répondre aux questions posées», indique Valéry Gosselain, le président du Conseil de l’Action sociale.

Visites de 13 à 17h seulement

Hors interventions médicales, les visites extérieures sont limitées de 13h à 17h, le week-end de 15h à 17h. Durant cette période horaire, hors famille des résidents et interventions médicales les entrées dans le home seront limitées aux rencontres indispensables (à l’appréciation de la direction) et dans l’enceinte la plus réduite possible (chambre).

La fréquentation du restaurant du home est exclusivement réservée aux résidents et au personnel.

«Ces mesures sont le minimum à respecter et sont susceptibles d’évoluer selon les instructions des autorités compétentes.

Aussi longtemps qu’une autorité ne nous imposera pas la suspension des visites aux résidents, celles-ci sont maintenues, estimant que les proches des résidents auront à cœur de ne pas se rapprocher d’eux s’ils présentent le moindre risque de contamination et surtout que la suspension de visites porterait, à notre estime, un préjudice moral énorme pour une personne âgée accueillie dans un home».