FOOTBALL

Les matches de Ligue des champions perturbés par le coronavirus: PSG-Dortmund à huis clos

Les matches de Ligue des champions perturbés par le coronavirus: PSG-Dortmund à huis clos

Dortmund, de son côté, a poursuivi sans encombre sa préparation en s’imposant samedi à Mönchengladbach (2-1) en Bundesliga. Photo News

Le huitième de finale retour de Ligue des champions entre le PSG et Dortmund sera joué mercredi à Paris à huis clos en raison de l’épidémie de coronavirus, a annoncé lundi la préfecture de police de Paris (PP).

«Coronavirus: en application des mesures annoncées en conseil de défense hier soir, le préfet de Police a décidé que le match #PSGBVB se déroulera à huis clos», a tweeté la PP.

Privé d’un dernier tour de chauffe samedi à Strasbourg en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus, le PSG, défait à l’aller (2-1) dans la Ruhr, jouera donc sans son public mercredi au Parc des Princes.

«Le Paris Saint-Germain prend acte de la décision de la Préfecture de police», a écrit le club dans un communiqué, sans préciser quelle serait sa politique vis-à-vis des détenteurs de billets.

«Les supporters (...) ainsi que les abonnés seront informés très prochainement des modalités proposées par le Paris Saint-Germain», a souligné le PSG.

Selon le dernier bilan officiel, 1.126 personnes ont été contaminées par le nouveau coronavirus en France et 19 sont décédées.

Pour remédier au manque de compétition forcé, concernant notamment ses stars Angel Di Maria, préservé mercredi lors de la victoire à Lyon (5-1), ou encore Thiago Silva, engagé dans une course contre la montre après sa blessure musculaire, le staff parisien avait programmé un entraînement chargé samedi matin.

Dortmund, de son côté, a poursuivi sans encombre sa préparation en s’imposant samedi à Mönchengladbach (2-1) en Bundesliga.

Bergame a huis clos, Leipzig devant public

La Ligue des champions reprend dans l’ombre du coronavirus... l’Atalanta Bergame doit valider mardi à huis clos son ticket pour les quarts de finale, sur le terrain de Valence (21H00), tandis que Tottenham espère, à Leipzig, inverser la tendance en huitièmes de finale retour.

C’est le premier match de C1 qui aura lieu sans spectateurs depuis l’essor de l’épidémie en Europe: avant PSG-Dortmund, qui sera disputé mercredi dans le silence après l’annonce de huis clos par la préfecture de police, Valence-Atalanta donnera un premier aperçu de ce que sera un match de l’élite européenne sans chants ni ambiance.

Le gouvernement espagnol a pris cette décision en raison de «la forte présence de supporters provenant de zones à risque attendue» pour ce match, le nord de l’Italie étant l’une des zones les plus touchées par l’épidémie.

Mais du côté de Valence, les rêves de voir plus loin étaient de toute façon déjà minces, après la déroute subie au match aller (4-1) avec notamment un doublé de Hans Hateboer. C’est au contraire du pain bénit pour les Italiens, qui peuvent poursuivre leur surprenante aventure européenne.

A Leipzig, l’autre rencontre de mardi doit se dérouler plus normalement. Elle sera aussi plus indécise, car Tottenham, finaliste en 2019 mais malmené à l’aller chez lui (défaite 1-0), reste en course pour refaire son retard.

Toutefois, les hommes de José Mourinho sont sur une série catastrophique de cinq rencontres sans victoire, et commencent à perdre patience, à l’image du dérapage du milieu de terrain anglais Eric Dier, qui s’est rué en tribunes la semaine dernière pour en découdre avec un supporter insultant.