article abonné offert

GEMBLOUX

Gembloux: Daniel Chantraine, accusé d’un parricide, s’est suicidé en prison

Gembloux: Daniel Chantraine, accusé d’un parricide, s’est suicidé en prison

Le nonagénaire habitait au 20 de la rue Malaise, au centre de Gembloux. C’est là qu’il a perdu la vie. ÉdA – 50556915205

Le procès du policier devait avoir lieu à l’automne prochain. Daniel Chantraine s’est suicidé dans sa cellule dimanche.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 100 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?