LOUVAIN-LA-NEUVE

Coronavirus: un premier cas décelé à l’UCLouvain, chez un assistant

Coronavirus: un premier cas décelé à l’UCLouvain, chez un assistant

Image d’illustration EdA

Un premier cas d’infection au sein de l’UCLouvain a été rapporté dimanche soir aux autorités de l’Université.

Il s’agit d’un assistant de la faculté des bioingénieurs, qui avait été en contact avec des personnes revenues d’Italie dans le cadre de ses activités privées. La personne se porte bien et s’est isolée dès l’apparition des premiers symptômes, explique l’UCLouvain dans un communiqué. «Les autorités universitaires ont pris plusieurs dispositions pour limiter la propagation du virus: un suivi est assuré avec les personnes qui ont été en contact avec la personne dont le test de dépistage s’est révélé positif, les locaux d’enseignement et de travail utilisés par la personne depuis le moment de son infection ont pu être identifiés. Ces locaux d’enseignement ainsi que les autres lieux de travail concernés font l’objet d’un nettoyage professionnel. Cette mesure est prise par pure précaution car les études montrent que le délai de survie du virus ne dépasse pas quelques heures (en dehors du corps humain). Des dispositions sont prises pour assurer la continuité des cours en relocalisant les activités d’enseignement et les travaux pratiques programmés dans les locaux concernés pendant la durée du nettoyage.»

Les autorités universitaires ont rappelé les consignes d’hygiène «qui restent la meilleure manière de se protéger», ont indiqué le recteur Vincent Blondel et Dominique Opfergelt, administrateur général, dans le message qu’ils ont adressé dimanche soir à la communauté universitaire.

Avant la déclaration de ce premier cas, l’UCLouvain avait pris une série de dispositions comme la création d’une cellule de gestion du coronavirus, la création de points de contacts pour répondre aux questions de la communauté universitaire, une campagne d’affichage des consignes relative à l’hygiène

L’UCLouvain rappelle aussi ses recommandations à son personnel et ses étudiant·es: se laver les mains souvent, tousser ou éternuer en se protégeant le nez et la bouche d’un mouchoir jetable, éviter les gestes sociaux qui favorisent la propagation du virus comme se serrer la main ou s’embrasser, éviter les contacts avec les personnes présentant des symptômes respiratoires. En cas de suspicion d’infection, il est important d’appeler un médecin par téléphone. Il ne faut pas se rendre au cabinet du médecin ni dans un hôpital.