Jeunesse et tradition

ÉdA

Antonin Nulens est très attaché à sa région et en particulier aux villages de Pontaury et de Devant-les-Bois. Fier marcheur folklorique, il est aussi le président du patro de Pontaury. Une mission qui luit tient très à cœur.

Originaire de Devant-les-Bois, Antonin Nulens est tombé dans notre patrimoine folklorique dès son enfance: «je suis né dans une famille de marcheurs. Alors, c’était incontournable pour moi: je marche, un peu partout dans la région.» Passionné par nos traditions, il est bien décidé à les perpétuer en s’y livrant personnellement.

Depuis son enfance il a aussi été plongé dans l’univers des mouvements de jeunesse. «Je suis entré au patro de Pontaury il y a quinze ans et je garde de très bons souvenirs de toute cette époque».Après avoir couru et joué en tant qu’animé, il a franchi le cap. «Voici huit ans, je suis devenu animateur dans ce patro». Et tout cela pour son plus grand plaisir mais avec un petit regret tout de même: «malheureusement il n’y a pas de patro dans mon village, à Devant-les-Bois.» À 23 ans, il est aussi déjà très marqué par le désir de transmettre à son tour. «Il y a un an je suis devenu président du patro avec la volonté de pouvoir donner à mon tour ce que j’ai reçu. Il y a beaucoup de choses à faire avec et pour la jeunesse.» Au patro, il peut se livrer à ses deux passions simultanément puisque le mouvement de jeunesse a repris l’organisation du carnaval et du grand feu: «c’était important que cette tradition ne se perde pas alors nous la maintenons.» Cette année ils étaient plus d’une centaine à défiler dans le village.