Proximag

Le retour des «Boutefeux»

Le retour des «Boutefeux»

ÉdA

Voici revenu le temps des grands feux qui annoncent le printemps. Parmi les «Boutefeux» qui se chargent de ramasser les sapins après l’Épiphanie, de préparer et de bouter le feu au bûcher, nous avons rencontré Pascal Chanet de Lonzée qui aime participer et perpétuer les traditions locales.

Né à Gembloux, Pascal participe depuis longtemps aux différentes manifestations folkloriques de la région et se rend même souvent dans les villes jumelées pour participer ici à un cortège de géants, là à une animation de St-Nicolas. Il fait notamment partie de l’ASBL du Grand feu de Lonzée dont Olivier Lepage est président. L’association compte actuellement une vingtaine de bénévoles mais comme pour beaucoup d’associations, elle espère que des jeunes viennent rejoindre les rangs. Le prochain grand feu de Lonzée aura lieu le samedi 14 mars dès 17 h. Un moment très convivial où Pascal revêtira son costume spécial pour l’occasion. A noter que les membres de l’ASBL lonzinoise participent également à l’allumage d’autres bûchers de la région, comme à Mazy et à Aische par exemple. Celui de Lonzée a ceci de particulier que non seulement on brûle le Bonhomme Hiver, mais également Catherine Prunet soupçonnée en 1637 d’être une sorcière. Comme chaque année, un cortège partira de l’Abbaye d’Argenton et parcourra les rues du village pour revenir à l’abbaye où les festivités auront lieu. Pascal Chanet est un passionné par toutes ces traditions «qui permettent aux gens de sortir de chez eux et de se retrouver en toute convivialité. J’aime m’investir dans le milieu associatif de Gembloux». C’est ainsi qu’il est aussi porteur de géants et qu’il fait également partie des Gilles de Gembloux, «un rêve d’enfant», nous dit-il.