Marie est la dernière des 4 enfants de Marie-Christine Ansay, décédée en 2017. Avec son frère Valère elle a repris la Ferme du Bijou certifiée bio.

«Maman avait un esprit militant. Elle a prôné très tôt les circuits courts, le seul avenir possible pour les agriculteurs selon elle. » L’évolution lui donne raison. Dans sa ferme, elle a produit un fromage à base de lait de vache cru qu’elle a tout naturellement appelé « Le Bijou » et qu’elle a décliné en 9 variétés: 8 disponibles toute l’année et celui à l’ail produit pendant la saison des raclettes. «Nous continuons à réaliser toute sa gamme. Nos fromages se dégustent aussi bien froids que chauds. Ils conviennent parfaitement pour des raclettes et fondues à base d’un fromage local, explique Marie-Christine Ansay. Certains de nos clients, depuis qu’ils les ont goûtés fondus, ne veulent plus en manger d’autres. Maman faisait aussi de la maquée. Nous y avons ajouté les petits frais, fromages moulés avec la même base, nature ou aromatisé au gingembre-paprika, ail et fines herbes et 4 poivres». On trouve ces fromages dans le Réseau Solidairement et la ferme livre plusieurs restaurants dont «Cuisinez-nous » et «Le Cat’s » à Bertrix ainsi que «Les Petit Bouchons » et «La fille du Boulanger » à Herbeumont. Et un peu plus loin, l’étoilé « La Grappe d’Or » à Torgny et «Le Victor » à Arlon. Pour se fournir en direct, il faut venir chaque samedi après-midi entre 15 h et 18 h 30 à la Ferme où on organise, depuis plus de 15 ans, le marché fermier d’Orgeo. «Actuellement, nous accueillons un producteur de vins français, Jean-Claude, et une dame qui propose des pâtisseries. Mais il y a aussi une grande partie des produits locaux des membres du Réseau Solidairement: pains de Simon Menot, produits Oxfam en collaboration avec le magasin de Neufchâteau, farine de Françoise Déom.».

Rue de Notre-Dame, 18 - 061 41 16 30