Souvent perçu comme un sport de combat, le karaté est avant tout un art martial qui véhicule des traditions et des valeurs de respect, de fair-play et de maîtrise de soi.

Pour Jean-Paul Froidcourt, c’était un moyen de faire du sport avant de devenir une passion. S’il ne faisait pas partie des plus doués à l’époque, cela ne l’empêcha pas, quelque temps plus tard, de rejoindre l’équipe nationale. Aujourd’hui, ceinture noire, il est le fondateur et l’instructeur principal de son propre club de karaté: le Dojo Shotokan Gaume, un des plus grands clubs de la région. Depuis plus de 30 ans, il y enseigne le karaté do traditionnel, celui où l’on apprend à affronter la vie et à se défendre tout en se contrôlant. Reconnu par l’Adeps et la FFKAMA, le club accueille les karatékas dès 6 ans dans leurs dojos, à Saint-Mard ou à Jamoigne. Une cinquantaine de membres – jeunes et moins jeunes – apprennent ainsi l’art du karaté do avec une bonne équipe d’instructeurs: de la ceinture blanche à la ceinture noire, Jean-Paul Froidcourt, Émilie Cabias, Paul Valet, Caroline Gillet, et parfois Frank Kertzinger leur enseignent progressivement le positionnement, la puissance, la stabilité, les katas (mouvements), etc. Des profs de l’extérieur sont parfois invités lors de stage afin de stimuler le partage de connaissances. Plusieurs karatékas du club font de la compétition, parfois à de hauts niveaux. Léa Cabias se classe ainsi 3e au championnat de Belgique et Luna Pemmers était 3e au championnat francophone belge. Voilà une discipline sportive qui peut vous apporter beaucoup (discipline, sport, lâcher prise, concentration, compétitivité), à découvrir ou pratiquer en Gaume.

Club de Karaté – Dojo Shotokan Gaume

jpcourt@skynet.be