Proximag

La photo non conventionnelle

La photo non conventionnelle

ÉdA – 50520425987

Olivier Monmart est un photographe ruettois qui aime sortir des sentiers battus. Inspiré par les peintres italiens de la Renaissance, il cherche à créer des photos pleines d’esthétisme et de réalisme avec la bonne collaboration de modèles qui représentent la vie.

Des photos qui donnent un effet peinture italienne, des poses et des couleurs inspirées de la Renaissance, des portraits enlaidissants en noir et blanc, des nus qui dévoilent l’anatomie sans véritable vulgarité. Il va de soi que le style d’Olivier Monmart est loin d’être conventionnel. Olivier a travaillé plusieurs années en tant que photographe professionnel, avant l’arrivée du numérique. Aujourd’hui, s’il n’a pas décroché, c’est par passion. Il bosse à présent en tant que pompier, tout en exerçant son art en parallèle. Ce n’est pas pour exposer, mais plutôt pour créer (parfois depuis le studio d’un ami). Le Ruettois s’affirme dans un style de photographies qui sort des sentiers battus, dans une recherche d’esthétisme et de réalisme, inspirée de la peinture italienne renaissante. C’est pour cette raison qu’il travaille avec des modèles qui ont un certain charisme et qui ont déjà vécu beaucoup. Il sait que c’est avec ces personnes qu’il arrive à faire de belles photos dans le respect mutuel. Sa dernière série? Il l’a appelée « les gueules noires ». Ce sont des portraits en noir et blanc qui accentuent très fort les traits du visage. Ça enlaidit, mais surtout ça insiste sur les traces que laisse la vie sur nos corps et ça parle beaucoup au public. Voilà un artiste photographe qui va en interloquer plus d’un.

www.oliviermonmartphotographe.comFacebook: Olivier Monmart Photographie