Depuis deux ans désormais, les habitants du village de Waha, situé dans la commune de Marche-en-Famenne, peuvent à nouveau vibrer au rythme du grand feu.

Comme cela se fait dans plusieurs autres communes de la Province, un grand feu est en effet organisé sur les hauteurs du village. Mais cet événement, qui a directement été une grande réussite, compte deux particularités. La première est le fait qu’il a été stoppé durant une grosse dizaine d’années. Fin 2018, plusieurs amis d’enfance, originaires du village, se sont réunis. Motivée, la joyeuse bande a eu envie de remettre un peu d’animation dans le village. Jérôme Hardenne, le président du comité, a alors eu l’idée de recréer un grand feu. Avec les idées de tous les membres, il a été décidé de redébuter avec la tradition Mais pas n’importe quel grand feu. La deuxième particularité de l’événement est en effet la structure du grand feu. D’une hauteur de sept mètres, l’édifice destiné à être brûlé est une superbe tour entièrement réalisée en structure de bois et érigée par cinq membres du comité. Un travail titanesque qui a pris deux mois aux membres du comité. Une construction qui a débuté avec le ramassage des sapins de Noël dans le village.

À la fin du mois de février, le grand feu a donc eu lieu. Allumé par les derniers mariés du village, comme le veut la tradition, l’édifice a flambé devant des dizaines et des dizaines de participants. Et si le travail du comité doit être mis en avant, ce n’est pas le seul à avoir contribué à la réussite de cette soirée. En effet, la fameuse sorcière, installée sur le bûcher, a été réalisée par les élèves de l’école primaire du village.

Comité Al Copète di Waha

Waha