Proximag

La pâtisserie, sa passion

La pâtisserie, sa passion

ÉdA

À 18 ans, Aurélien Pouwels a son avenir tout tracé: celui de chef pâtisser. L’apprenti de chez Darcis a d’ailleurs été sélectionné au concours du meilleur apprenti pâtissier-boulanger belge. Un défi pour se surpasser et continuer à évoluer dans cet univers gourmand. Rencontre.

Certains prennent des années pour trouver leur voie. Pour Aurélien Pouwels, de Thimister-Clermont, c’est dès ses 10 ans qu’il découvre sa passion: la pâtisserie. «Mon père connaissait Monsieur Jean-Philippe Darcis. Je lui ai demandé pour aller voir ses ateliers. J’y ai passé une journée et j’ai adoré.» Depuis, il n’a plus quitté les lieux. «J’y suis retourné le week-end, pendant les vacances… À 15 ans, j’ai commencé à y travailler en tant qu’étudiant.» Très vite il décide de se lancer à 100% dans le métier. Aujourd’hui, il est à l’IFAPME pour avoir son diplôme de chef d’entreprise, en stage quatre jours par semaine chez Darcis. C’est d’ailleurs sur les conseils de son coach le chef pâtissier Jack Bodart qu’il s’est lancé dans ce concours prestigieux. Pour la première sélection, celui-ci avait 8 heures pour confectionner… «45 petits gâteaux de trois sortes différentes, six desserts à l’assiette, deux figurines en massepain et un gros entremet d’anniversaire», explique-t-il. Un véritable exploit, le tout sous la pression de la montre et des caméras. Mais la pâtisserie, il adore. «Ce que j’aime c’est la créativité, le mélange des goûts et des textures. Mousse, biscuit, gelée, bavarois… Et puis se lâcher dans les décorations sur les gâteaux, les desserts sur assiette.» Et la suite? «Peut-être partir un peu à l’étranger, apprendre d’autres techniques du métier et découvrir les pâtisseries du monde entier.» Un projet des plus gourmands!