Dépôt-vente, friperie, applications, etc., en effet, les dépôts-ventes sont dans l’air du temps, bio, recyclage, les moyens de vendre et d’acheter des vêtements de seconde main ne manquent pas!

«L’envie de donner une seconde vie aux vêtements s’est manifestée chez moi en 2017. J’avais un endroit que je pouvais dédier à cette activité, l’envie de changer de direction professionnelle, d’être son propre patron, autant de raisons qui m’ont poussé à me lancer. Pour les clientes, cela a de nombreux avantages. Cela permet de faire des économies, c’est mieux pour la planète, la qualité est meilleure, le vintage c’est tendance et adapter sa garde-robe est moins coûteux et plus facile », explique Christine Curon, qui gère Habits et vous. Même s’il ne s’agit pas de s’habiller entièrement de cette façon, cela vaut toujours la peine d’adopter ce mode de fonctionnement. D’après une enquête récente, près de quatre Belges sur 10 se sont procuré des articles de seconde main au cours de l’année écoulée. Une statistique qui démontre l’importance d’un marché de plus en plus concurrentiel. À la télé, on parle de plus en plus de recyclage, de location de vêtements et de conjoncture économique qui s’y prête bien. Cette activité est un anti-gaspi et évite les dépôts sauvages. «Je suis assez regardante en ce qui concerne le dépôt. J’examine l’état du vêtement, il doit être un minimum repassé et propre et en bon état. Je l’expose pendant six semaines à la suite desquelles la cliente récupère soit le résultat de sa vente, soit les vêtements invendus. Pour l’instant, je m’arrête aux vêtements, accessoires et chaussures femmes, de la taille 36 à 56. L’exiguïté de l’endroit ne permet pas, pour l’instant, d’élargir le choix », nous dit Christine.Habits et vous – 73 rue du Moulin d’en Haut, Flénu – 0496 60 69 27