Vu de l’extérieur avec les yeux de quelqu’un qui n’y connaît pas grand chose, le triathlon paraît une discipline réservée à des surhommes -et des «surfemmes» !

– qui repoussent toujours plus loin les limites de leurs souffrances. Pourtant chacun pourrait apprivoiser cette très physique trilogie à condition d’être motivé et bien encadré. Dans la Cité de l’Ourse, la «Saint-Ghislain Tri Academy» va d’ailleurs créer dès le mois de mars une école de jeunes. Porte-parole de ce club fondé à la fin de l’année dernière, Bruno Leclercq nous explique: «Originaire de Saint-Ghislain, baigné dans le sport depuis l’âge de six ans, je pratique le triathlon depuis mes seize ans. Quadragénaire, j’ai pu accomplir des triathlons sur toutes les distances, du court au très long. Depuis quelques années, l’idée de lancer un club dans mon fief me trottait dans la tête. La Ville de Saint-Ghislain est pourvue d’excellentes infrastructures: piscine, piste d’athlétisme, parc et bois de Baudour. Autant d’atouts pour mettre sur pied mon projet! Avec l’aide de quelques amis, nous avons mis en place une structure afin de pouvoir partager et transmettre notre passion». Une vingtaine de femmes et d’hommes, répartis en deux groupes selon leur niveau d’expérience, se retrouvent désormais lors des entraînements. Notre interlocuteur insiste: «Ce sport peut paraître a priori inabordable mais une fois testé, on se rend vite compte que natation, vélo et course à pied sont complémentaires au niveau du développement. Dans notre club, nous accueillons tous les niveaux. De la championne d’Europe et vice-championne du monde Françoise Théâtre au jeune débutant dans la discipline! Chacun peut y retrouver son plaisir dans une ambiance que nous voulons surtout familiale» ! Alors, on vérifie par une règle de trois?

Rens.: 0475 98 04 79.