Proximag

Le «Côté Cour» de la farce

Le «Côté Cour» de la farce

ÉdA

«Le théâtre au service d’associations caritatives», tel est le message qu’ont envie de faire passer Mélanie, Ralph et Vincent. En septembre prochain, eux, «Côté Cour» vous présenteront «Une semaine, pas plus» et vous entraîneront dans quinze folles soirées de rires, de partages...

En septembre dernier, Vincent Dumoulin, metteur en scène et déjà instigateur d’Epidaure, troupe de théâtre à Herseaux, a l’idée de lancer un casting sur les réseaux sociaux. Son but, trouver un duo qui l’accompagnera «Une semaine, pas plus».

«Et là j’ai découvert Ralph Spegelaere… et sa moitié, Mélanie Vandevoorde, nous confie l’intéressé. Le premier, bien connu des planches… et du microcosme associatif mouscronnois, était taillé sur mesure pour l’un des trois rôles. Mélanie, elle, se lançait dans le grand bain du théâtre. Et il faut bien avouer que les répétitions ont rapidement eu raison d’une timidité parfaitement légitime.»

«À cet effet, le théâtre est un excellent moyen pour lutter contre la morosité, surtout le théâtre de boulevard. Et cette pièce de Clément Michel s’y prête à merveille. D’entrée nous avons eu envie de jouer pour le plaisir et les besoins des autres. Raison pour laquelle tous les bénéfices de nos quinze représentations iront, bar compris, à différentes associations.»

Du 15 septembre au 15 octobre prochain, les vendredis, samedis et dimanches, en la salle communale de Luingne, nos trois quidams (assistés de Véronique et Manon, leurs 2 scriptes), vous proposeront des soirées placées sous le signe de la bonne humeur, des quiproquos et du partage. «La Ville nous aide en concevant les décors et nous, on se fera plaisir en vous faisant sourire…»