article abonné offert

JEMEPPE-SUR-SAMBRE

Festival de Moustier: Jean-Luc Couchard, délicieux mafieux en noir et blanc et à l’italienne

Festival de Moustier: Jean-Luc Couchard, délicieux mafieux en noir et blanc et à l’italienne

Celui qui s’appelle Le Baron quand il fait du rock est devenu Il Padrino, avec un accent impeccable et une posture intraitable. Joëlle Lê

Figure sympathique du cinéma belge, Jean-Luc Couchard reste devant la caméra tout en passant derrière dans Il Padrino projeté mardi.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 30 des 734 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos