TÉLÉVISION

Plainte en partie fondée contre RTL TVI pour un sujet sur les migrants lors du JT

Plainte en partie fondée contre RTL TVI pour un sujet sur les migrants lors du JT

La séquence qui a choqué les téléspectateurs de RTL TVI était consacrée à la découverte, par une touriste, de cadavres de migrants rejetés par la mer sur une plage en Tunisie. Photo News (Illustration)

Le Conseil de déontologie journalistique (CDJ) a jugé partiellement fondée une plainte qui visait un sujet diffusé à la mi-journée dans le journal télévisé de RTL TVI le 12 juillet dernier, annonce l’instance ce mercredi.

La séquence en question était consacrée à la découverte, par une touriste belge, de cadavres de migrants rejetés par la mer sur une plage en Tunisie.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) avait reçu plusieurs plaintes dans ce dossier et sollicité l’avis du CDJ. Les plaignants dénonçaient notamment une atteinte à la dignité humaine des personnes migrantes et condamnaient le parti pris de la rédaction qui avait choisi de donner plus de poids au sort d’un vacancier plutôt qu’à la mort de migrants.

Des griefs jugés partiellement fondés par le CDJ qui estime, dans son avis, que seul le lancement de la séquence du JT contrevenait au principe de responsabilité sociale prévu au Code de déontologie journalistique. «Le Conseil a en effet constaté que ce lancement ne permettait pas aux spectateurs de prendre la mesure de la gravité du sujet évoqué et de la banalisation de la situation tragique des migrants qu’elle pouvait induire», indique l’instance, qui rappelle que les journalistes ont une responsabilité sociale inhérente à leur devoir d’information.

Le CDJ n’a par contre pas retenu les différents griefs exprimés à l’égard de la séquence elle-même et de son choix d’angle qui relève de la liberté rédactionnelle du média.