Coronavirus - Aucune annulation d'événement ou réquisition de bâtiment prévue en Communauté germanophone

Aucune annulation d'événement ou réquisition de bâtiment n'est actuellement prévue, a indiqué mardi soir le ministre germanophone de la Santé Antonios Antoniadis, alors que le premier cas de coronavirus a été enregistré mardi à l'hôpital Saint-Nicolas d'Eupen.

"Nous sommes encore en phase deux et celle-ci ne prévoit pas la fermeture d'écoles ou l'annulation d'événements", explique le ministre, qui rappelle que les mesures à prendre sont définies au niveau fédéral et qu'une procédure et des recommandations existent.

Selon le médecin chef de l'hôpital d'Eupen, Frédéric Marenne, il faudrait mener une réflexion quant à l'éventuelle réquisition de bâtiments publics en cas de propagation du Covid-19. Le ministre Antoniadis n'est cependant pas de cet avis et souligne la dangerosité d'une telle mesure. "Ce serait particulièrement dangereux d'installer des personnes infectées par ce virus dans des bâtiments qui ne sont pas destinés à cet effet et qui ne sont pas pourvus du matériel nécessaire."

Plutôt qu'une décision unilatérale, Antonios Antoniadis plaide en faveur de mesures prises par le fédéral. "Il est évident que si les cas se multiplient, des mesures devront être prises avec, par exemple, la désignation de nouveaux hôpitaux de référence. Dans l'idéal, un par province", suggère le ministre, qui rappelle qu'il n'y a pas lieu de paniquer.

Nos dernières videos