FLOREFFE

Playlist| Les huit nouveaux artistes annoncés à Esperanzah!, à la découverte du monde et ses musiques

Playlist| Les huit nouveaux artistes annoncés à Esperanzah!, à la découverte du monde et ses musiques

-

Après avoir annoncé ses grandes têtes d’affiche (Catherine Ringer, Philippe Katerine, Rodrigo y Gabriella, etc.), le festival floreffois Esperanzah invite à la découverte et au voyage avec huit nouveaux invités. Des noms évoquant peu de choses au grand public mais gagnant à être connus.

Le line-up de la journée du vendredi 31 juillet accueille donc Lucas Santtana, Taraf de Callu et Zenobia. Le premier vient du Brésil et a fait de sa musique électro-acoustique un remède face à la politique d’extrême-droite de Bolsonaro.

Taraf de Caliu (anciennement Taraf de Haïdouks, présent lors de la toute première édition d’Esperanzah!) est un groupe qui fait de son héritage rom une musique festive. Zenobia est un duo palestinien qui fait le mix entre électro et musique arabe.

Le samedi 1er août, près de chez nous tout en étant d’ailleurs, les réfugiés du centre de Belgrade auront leur place sur scène, lors d’une carte blanche à la croisée des chemins et des cultures, intitulées avec beaucoup de grâce Tu étoiles mes rêves.

Le même jour, Inna de Yard devrait tenir sa réputation de «Buena Vista Social Club du reggae». Les légendes vivantes jamaïcaines que sont Winston McAnuff et Kiddus I s’entourent de la jeune génération: Keith & Tex, Var (Pentateuch), Kush (Uprising Roots) et Steve Newland.

Plus jeunes encore et bruxellois, les musiciens du collectif Kaméléon proposeront en un concert un tour du monde et de toutes ses affluences musicales: rap, rythmes latino ou orientaux, folk… Tous font bon ménage.

Le dimanche 2 août, qui accueille déjà Catherine Ringer et Yseult, est définitivement placé sous le signe des femmes. Venue de Kinshasa, Céline Banza maniera folkpop et Ngbandi, sa langue natale.

Quant à Dope Saint Jude, cette Sud-Africaine engagée pour l’égalité dans tous les domaines (sociale, raciale, sexuelle, etc.), elle devrait provoquer l’étincelle floreffoise avec son hip-hop sans frontière.


Nos dernières videos