article abonné offert

BLICQUY

Une peine de travail pour un tir dans le cœur

Un habitant de Blicquy écope d’une peine de 180 heures de travail pour avoir, en février 2016, tiré à la carabine en direction de deux jeunes garçons roulant en quad dans la prairie voisine.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 124 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos