TOURNAI

Un petit rassemblement lors de la «marche pour moins d’insécurité à Tournai»

Un petit rassemblement lors de la «marche pour moins d’insécurité à Tournai»

Le collectif «marre de ce sentiment d’insécurité» était prêt à marcher dans la ville avec sympathisants ses pancartes. ÉdA – 50537210047

Une marche pour plus de sécurité à Tournai a été organisée. Malheureusement, n’ayant réuni que six personnes, les responsables ont préféré discuter sur place.

Le mouvement «marre de ce sentiment d’insécurité à Tournai» organisait ce dimanche 1er mars une marche pour plus de sécurité dans la cité des 5 clochers. Le départ était prévu à 14h sur la Grand-Place. Un verre d’accueil attendait les sympathisants du mouvement, auprès de son organisateur principal, Maxime Faignard, également gérant du Quai des bananes.

La marche était également accompagnée de Plus propre ma ville, qui devait veiller à éviter qu’il y ait de quelconques déchets hors des poubelles. Il s’agissait d’une préoccupation commune des deux groupements, selon Maxime: «c’est important pour nous aussi, parce que le manque de propreté incite à l’incivilité et à la délinquance.»

L’extrême droite évincée de la marche

Malheureusement, comme suspecté par les organisateurs, des personnes issues du mouvement d’extrême droite «Nation» ont tenté de rejoindre la marche. Des agents en civil ou non les ont interceptés en amont. Ils venaient notamment de Péruwelz et Mouscron.

In fine, six personnes (n’ayant aucun lien avec des partis d’extrême droite) étaient prêtes à marcher pour la cause. Étant trop peu nombreux, Maxime a plutôt décidé de rester au pied de l’église St Quentin pour discuter en groupe. Un débrief sur les solutions proposées sera réalisé sur leur page Facebook («marre de ce sentiment d’insécurité à Tournai»). Le collectif ne se décourage pas, ce n’était qu’un premier pas. Il sera reçu bientôt par le bourgmestre.


Nos dernières videos