FOOTBALL

Les Zèbres s’offrent le choc wallon et grimpent sur le podium: ce qu’il faut retenir de Charleroi-Standard

Surmotivé devant ses supporters, le Sporting de Charleroi s’est offert le choc wallon face à des Liégeois sans solution dans le cadre de la 28e journée de Pro League (2-0).

Après une première grosse affiche entre le champion sortant et le leader actuel du classement en guise d’amuse-bouches, Charleroi et le Standard se retrouvaient pour un choc wallon très attendu et qui a souri aux visités grâce à des buts de Dessoleil et Nicholson. Voici ce qu’il faut retenir de la rencontre:

La boue joue des tours à Bodart

Après un coup d’envoi sifflé sous la drache, les Rouches n’ont pas tardé à se faire une première frayeur. Alors que Bodart était en possession du ballon, celui-ci est resté scotché dans la boue. Dans la confusion, l’arbitre a accordé un coup franc dans le rectangle aux visités mais Rezaei n’a pas profité de cette opportunité pour donner l’avance aux siens.

Les Zèbres s’offrent le choc wallon et grimpent sur le podium: ce qu’il faut retenir de Charleroi-Standard
BELGA

Premier but de la saison pour Dessoleil

Sur un terrain rendu glissant par la pluie, les imperfections techniques se sont multipliées. Et même s’il a longtemps maintenu les Rouches dans la rencontre, c’est de nouveau Bodart qui en a fait les frais à la demi-heure. Sur coup franc, Dorian Dessoleil a pris à défaut le mur liégeois et son gardien… qui a glissé dans la boue au moment de prendre ses appuis (1-0). Il s’agit de la première réalisation de la saison pour le capitaine du Sporting. Mais aussi de son deuxième but sur coup franc direct sous le maillot zébré après celui contre l’Antwerp en mai 2019.

Le Mambourg en ébullition grâce à Nicholson

Après le retour des vestiaires, Charleroi n’a pas desserré l’étreinte et a enfoncé un peu plus les Liégeois. Parti à la limite du hors-jeu sur une talonnade de Gholizadeh, Nicholson a ajusté Bodart pour doubler la mise (2-0). Un but qui a fait entrer en fusion le Mambourg, dont les spectateurs n’ont pas hésité à chambrer leur adversaire. «Qui ne saute pas est un Liégeois!» et «Allez Michel, saute avec nous», pouvait-on notamment entendre dans les travées du stade.

Première victoire carolo depuis 2015

Après 4 succès du Standard et 6 partages, le Sporting a signé sa première victoire dans le choc wallon depuis un succès 1-0 en 2015. Mérité au vu de la domination affichée par les Zèbres, que ce soit au niveau de l’occupation des zones, de la récupération des ballons ou de la tactique de match. Les hommes de Karim Belhocine ont également engrangé leur 14e victoire de la saison. Seuls Bruges (20) et Gand (16) font mieux.

Inexistant en zone offensive, le Standard n’a tiré que trois fois au but pour 1 seul tir cadré. Face à la domination carolo, les visiteurs ont tenté de balancer des longs ballons en fin de match… en vain.

Les Zèbres grimpent sur le podium

Au classement, cette victoire de prestige permet aux Carolos (51 points) de prendre trois points d’avance sur leur adversaire du jour et de monter sur la troisième marche du podium, à quatre longueurs de Gand et à 16 de Bruges.

Après un 7 sur 9 contre de grosses cylindrées, le Standard voit, lui, sa belle série de résultats stoppée net. Les hommes de Preud’homme se font également doubler par l’Antwerp (50 points) et se retrouvent 5e avec 48 unités.

Pièges à souris, tifo et fumigènes

Les supporters carolos n’ont pas lésiné sur les moyens pour intimider leurs homologues liégeois. Après avoir disséminé des pièges à souris sur les sièges des visiteurs pour «empêcher la vermine de passer», les Ultras carolos ont déployé un tifo rappelant une altercation entre Penneteau et Knockaert en 2015.

Dans une ambiance bouillante, les Rouches ont répondu en allumant des fumigènes, qui ont retardé le coup d’envoi de la première… et de la deuxième période.

La fiche technique du match

Arbitre: Boucaut

Cartes jaunes: Laifis, Cimirot, Vojvoda, Ilaimaharitra, Vanheusden.

Buts: Dessoleil (1-0, 32e), Nicholson (2-0, 57e).

Charleroi: Penneteau, Busi, Willems, Dessoleil, Fortuna, Fall (87e Tsadjout), Gholizadeh (81e Kayembe), Ilaimaharitra (88e Diagne), Morioka, Rezaei, Nicholson.

Standard: Bodart – Vojvoda (86e Shamir), Vanheusden, Laifis, Gavory - Cimirot, Bastien – Carcela (72e Boljevic), Amallah (64e Avenatti), Lestienne - Oularé.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 29 21 1 7 58/14 70
2 La Gantoise 29 16 6 7 59/34 55
3 Charleroi 29 15 5 9 49/23 54
4 Antwerp 29 15 6 8 49/32 53
5 Standard 29 14 8 7 47/32 49
6 FC Malines 29 13 11 5 46/43 44
7 KRC Genk 29 13 11 5 45/42 44
8 Anderlecht 29 11 8 10 45/29 43
9 Zulte-Waregem 29 10 13 6 41/49 36
10 Mouscron 29 9 11 9 38/40 36
11 Courtrai 29 9 14 6 40/44 33
12 St-Trond 29 9 14 6 33/50 33
13 Eupen 29 8 15 6 28/51 30
14 Cercle Bruges 29 7 20 2 27/54 23
15 Ostende 29 6 19 4 29/58 22
16 Waasland-B. 29 5 19 5 21/60 20