BELGIQUE

Coronavirus: des recommandations dans les crèches et services de santé scolaires

Coronavirus: des recommandations dans les crèches et services de santé scolaires

Image d’illustration ÉdA

Une cellule de veille a été mise sur pied à l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE) face à l’épidémie de coronavirus (Covid-19) qui sévit dans plusieurs pays et des courriers de recommandations ont été envoyés aux crèches et services de santé à l’école, a indiqué vendredi la ministre de l’Enfance et de la Santé en Fédération Wallonie-Bruxelles, Bénédicte Linard.

Afin d’informer les milieux d’accueil et les crèches, et de leur permettre également d’informer les parents, un premier courrier de recommandations concernant le coronavirus avait déjà été envoyé par l’ONE le 21 février dernier.

À l’approche de la rentrée scolaire et à la suite de l’évolution de la situation en Europe, un nouveau courrier a été envoyé ce jeudi aux milieux d’accueil et aux crèches, ainsi qu’aux services en charge de la Promotion de la Santé à l’école (PSE).

Aucun symptôme, aucune mesure

Ces courriers se basent sur les recommandations émises par les autorités de santé publique. Ils précisent que si l’enfant ne présente aucun symptôme, aucune mesure d’isolement n’est à prendre jusqu’à présent. L’enfant peut donc être accueilli normalement à la crèche ou à l’école et ne doit pas être testé.

Si l’un des parents, ou contact étroit de l’enfant, est un cas confirmé de Covid-19, l’enfant doit rester isolé à la maison et un contact doit être pris avec le médecin de famille. La durée du confinement sera déterminée par le médecin inspecteur du service de surveillance des maladies infectieuses de la Région.

Si l’enfant revient d’une zone touchée, l’ONE invite les milieux d’accueil, les écoles et les parents à être attentifs au développement d’éventuels symptômes liés au Covid-19 (fièvre, toux, difficulté respiratoire) pendant les 14 premiers jours de retour de l’enfant.

Enfin, si l’enfant rentre d’une zone où sévit le coronavirus et qu’il présente des symptômes ou si l’enfant tombe malade dans les 14 jours suivant son retour, ses parents doivent le garder à la maison, contacter le médecin de famille par téléphone et mentionner les antécédents de voyage et les symptômes de l’enfant. Le médecin de famille pourra évaluer la situation et prendre les mesures appropriées.

Le médecin doit être informé

Dans ce cas, l’école ou le milieu d’accueil concerné doit en informer son médecin de référence (ou le référent santé ONE) afin que des mesures puissent si nécessaire être prises au sein de l’établissement, en accord avec l’AVIQ (Agence wallonne pour une vie de qualité, en charge de la Prévention et de la Promotion en matière de Santé) ou la COCOM (Commission communautaire commune) à Bruxelles.

Dans ses courriers, l’ONE a également rappelé aux PSE et aux milieux d’accueil l’importance d’informer sur le respect des règles d’usage pour se prémunir des virus (se laver les mains, se couvrir la bouche lorsqu’on tousse, etc).

Pour toute information supplémentaire et pour se tenir au courant de l’évolution de la situation, les parents sont invités à consulter le site https://www.info-coronavirus.be/fr/ . Pour les professionnels de la santé, le site de Sciensano est à leur disposition: https://epidemio.wiv-isp.be/ID/Pages/2019-nCoV.aspx

«Notre pays est pour le moment épargné par le coronavirus, cependant nous devons être vigilants, rassurer et informer largement sur les recommandations à suivre dans les écoles, les milieux d’accueil et les crèches afin de pouvoir prendre les mesures adéquates le cas échéant», note la ministre.