Wallonie : une jolie prime pour vos châssis

Adobe Stock

Si la pose de nouveaux châssis contribue, certainement, à l'embellissement de la façade de votre maison, elle permet, surtout, de diminuer sensiblement votre consommation d'énergie. Raison pour laquelle la Région wallonne a prévu une aide financière spécifique.

Que concerne-t-elle ?

Exclusivement le remplacement de vos boiseries extérieures. Tant pour les fenêtres que pour les portes et les baies vitrées. Pour en bénéficier, il faut que votre logement soit situé en Wallonie, qu'il ait été construit il y a plus de 15 ans et qu'il s'incorpore dans un bâtiment dédié, au minimum pour sa moitié, au logement effectif.

Comment en bénéficier ?

Préalable obligatoire : la réalisation d'une étude par un « auditeur logement » agréé par la Wallonie. Celui-ci établira une « feuille de route » relative aux travaux à effectuer pour optimaliser les performances énergétiques du bâtiment. L'audit n'est pas gratuit, mais une prime est également prévue pour le rendre accessible. Une fois les travaux entamés, il vous suffira d'introduire une demande auprès de l'administration pour activer l’octroi de l'aide.

Quel montant ?

Ici, les choses se corsent. Pour évaluer le montant de la prime châssis, vous devez tenir compte de deux variables : le nombre de kWh annuels économisés par année et votre catégorie de revenu. La prime de base correspond au nombre de kWh économisés multiplié par 0,15 € (si l'audit estime que vous économiserez 5000 kWh par an, le montant de base sera de 5000 x 0,15 €, soit 750 €. Ensuite, cette somme sera multipliée de 1 à 6 selon l'importance du revenu de référence de votre ménage (soit la somme de tous les revenus imposables des personnes majeures qui habitent le logement). Pour les plus faibles revenus, on multipliera par six, pour les plus importants, on en restera au montant de la prime de base.

Vous trouverez tous les détails nécessaires sur le site energie.wallonie.be

Habitat : articles proposés par la régie