FOOTBALL

La Gantoise n’a mené que 4 minutes, et n’a ensuite pas repris le dessus: Rome qualifié

La Gantoise n’a mené que 4 minutes, et n’a ensuite pas repris le dessus: Rome qualifié

La Ghelamco a retenu son souffle dès la... 50e seconde, lorsqu’un tir d’Aleksandar Kolarov s’est écrasé sur le poteau droit de Thomas Kaminski. Photo News

Il y aura maximum une équipe belge, vendredi (13 heures) au siège de l’UEFA à Nyon, en Suisse, lors du tirage au sort des huitièmes de finale de l’Europe League de football.

Quelques instants avant le coup d’envoi à Old Trafford de la rencontre Manchester United - Club Bruges (1-1 à l’aller), ce sont en effet les Romains et non les Gantois, qui ont effectué un tour d’honneur à la Ghelamco Arena. Le nul, 1-1 (mi-temps: 1-1) arraché lors de ce match retour (1-0 à l’aller), leur vaut de passer le cap...

Jess Thorup, qui avait titularisé Milad Mohammadi, Roman Bezus et Laurent Depoitre, faisait confiance à la même équipe qu’à l’Olympico.

Seul l’arrière droit Mikael Lustig, fautif sur le but romain, était en effet sur le banc, au profit d’Alessio Castro-Montes.

La Ghelamco a retenu son souffle dès la... 50e seconde, lorsqu’un tir d’Aleksandar Kolarov s’est écrasé sur le poteau droit de Thomas Kaminski.

Plusieurs situations confuses dans le rectangle romain n’ont pas réellement mis en péril Pau Lopez, le gardien visiteur, qui allait cependant s’incliner à la 25e.

Mais cette fois la phase était limpide: centre parfait de la droite de Bezus, et reprise en demi-volée du plat du pied gauche de l’inévitable Jonathan David (1-0).

Ce très précieux avantage d’un but qui leur permettait de revenir à la hauteur de l’adversaire, les Gantois le conservèrent exactement 4 minutes.

Le temps, pour Henrikh Mkhitaryan, d’isoler habilement Justin Kluivert qui ne laissa aucune chance à Thomas Kaminsky (1-1).

David, bien servi par Mohammadi, faillit redonner l’avance aux Buffalos à la 29e, mais son tir rasa l’objectif.

A la reprise La Gantoise n’avait plus le choix. Il lui fallait marquer deux fois pour prendre le Capitole.

Plus facile à dire qu’à faire, évidemment.

Mais Sassuolo avait montré la voie (4-2) le 1er février en Serie A, où l’AS Rome ne se porte pas si bien (5e).

Il restait du temps, mais qui s’écoulait au désavantage des locaux et du pourtant très remuant David.

Une reprise de Vadis après un centre de Castro-Montes passa tout près (65e). Le capitaine gantois frappa encore mais sans surprendre Lopez, à la 74e.

Exit, donc, La Gantoise, en piste depuis le deuxième tour préliminaire.

C’est l’AS Rome qui va poursuivre sur la route de Gdansk en huitièmes de finale, les 12 et 19 mars.

Hormis l’une ou l’autre restriction, n’y a pas de têtes de série ni de protection par pays lors du tirage au sort, chaque équipe pouvant donc tomber sur un club de la même association nationale.