Coronavirus: le nombre de cas passe à 528 en Italie, avec 14 morts et 40 guérisons

Coronavirus: le nombre de cas passe à 528 en Italie, avec 14 morts et 40 guérisons

Venise a dû faire face à la prolifération du virus. AFP

Le nombre de cas de coronavirus en Italie a grimpé à 528 jeudi, mais ce nombre inclut les 40 personnes qui ont été guéries, indique la protection civile.

La Lombardie a annoncé que 37 personnes infectées avaient à présent récupéré, en plus de trois autres pour qui c’était déjà le cas à Rome.

Le chef de la protection civile a expliqué lors d’une conférence de presse à Rome que le nombre de morts était passé à 14 mais que ce chiffre devait encore être vérifié.

Il a ajouté que parmi les 528 cas positifs, 282 personnes ont été soumises à un test de dépistage et sont des cas confirmés par l’institut national de la santé.

 

Nouveaux cas en Espagne dont un dans un état «grave»

Plusieurs nouveaux cas de coronavirus ont été détectés jeudi en Espagne, dont l’un se trouve dans un état «grave», ont indiqué les autorités qui cherchent à remonter la piste de premiers cas de contagion sur le sol espagnol.

Au total, depuis le début de l’épidémie, 17 cas ont été enregistrés dans le pays dont 15 depuis seulement lundi soir.

Parmi les nouveaux cas annoncés jeudi, deux ont été détectés dans la région de Madrid dont un homme âgé de 77 ans qui avait d’autres pathologies et qui est «en soins intensifs dans un état grave», a indiqué le gouvernement régional dans un communiqué.

Un autre cas annoncé mercredi à Séville, un homme de 62 ans, aurait aussi selon les autorités été contaminé en Espagne. Il a en effet indiqué qu’il n’avait pas quitté le pays ces dernières semaines et qu’il n’avait pas été en contact avec une personne s’étant rendue dans une zone à risque comme le nord de l’Italie.

Les autorités espagnoles cherchent donc à remonter la piste de la contagion locale pour comprendre si le virus circulait déjà depuis plusieurs jours dans le pays.

Douze des cas enregistrés depuis lundi soir sont liés à l’Italie dont celui des quatre Italiens en vacances dans l’île de Tenerife et dont l’hôtel a été placé en quarantaine depuis mardi.