MONDE

Les passagers d’une compagnie aérienne américaine révoltés par la disparition des spéculoos

Les passagers d’une compagnie aérienne américaine révoltés par la disparition des spéculoos

Le biscuit spéculoos est célèbre aux États-Unis grâce à Delta Airlines, concurrent d’United Airlines. BELGA

Depuis quelques jours, la compagnie aérienne United Airlines fait face au mécontentement de ses passagers.

Diminution de la capacité des bagages ou hausse du prix des billets en cause? Que nenni. Si les passagers d’United Airlines grondent, c’est bien en raison de la disparition des spéculoos en accompagnement de leurs cafés.

Tout est parti d’une annonce, semble-t-il anodine, de la compagnie aérienne. «Le biscuit Lotus Biscoff (NDLR: l’autre nom du spéculoos hors Europe) servi avec le café disparaîtra sur nos vols et fera place aux Oreo Thins. United Airlines est toujours à la recherche de variété pour ses collations gratuites. Nous avons hâte d’entendre nos passagers», a déclaré le porte-parole Andrea Hiller dans des propos rapportés par Het Nieuwsblad.

Si quelques voyageurs se sont déclarés ravis par ce changement, l’annonce n’a pas été accueillie avec un enthousiasme débordant par la majorité d’entre eux, poussant même un journaliste et un réalisateur américains à défendre les spéculoos.

Et la disparition du biscuit belge a même entraîné une petite guéguerre de com’ avec son principal concurrent: Delta Airlines. «Nous en avons toujours sur nos vols», ont-ils assuré, espérant peut-être attirer des voyageurs mécontents de la décision de United Airlines.

Le lien entre la compagnie aérienne Delta et la marque Lotus est très fort. Delta Airlines sert le biscuit belge sur ses vols depuis les années 80 et c’est en grande partie grâce à eux qu’il est si connu outre-atlantique.

Après les nombreuses plaintes exprimées par les voyageurs sur les réseaux sociaux, United Airlines a annoncé que les biscuits spéculoos feraient leur retour en mai prochain après une rotation avec les biscuits Oreo. «Nous sommes heureux de voir que nos collations à bord ont un tel succès auprès de nos clients. Les Biscoff seront de nouveau à bord à partir du premier mai.»