BRUXELLES

On cherche des artistes «Street art» pour décorer deux trémies

Bruxelles Mobilité lance à appel à projet pour réintégrer l’espace des trémies dans l’environnement urbain.

Artistes, Bruxelles Mobilité a besoin de vous pour décorer ses trémies. La Région et la Stib veulent égayer les réseaux prémétro et tram à Koekelberg et Simonis. Ils proposent donc à «toutes les personnes majeures, individus ou collectifs, pratiquant l’art urbain mural de réfléchir à un projet participant à réintégrer l’espace des trémies dans l’environnement urbain.» Autrement dit, à venir dessiner sur les murs en béton à l’entrée des tunnels à l’aide des techniques habituelles du Street art: pochoirs et bombes.

Pour le printemps 2020

Les personnes intéressées ont jusqu’au 2 mars pour soumettre leur candidature. Les projets feront l’objet d’une présélection par Bruxelles Mobilité et seront ensuite étudiés par un jury. Parmi les critères de sélection, on retrouve l’adéquation de l’œuvre avec l’environnement urbain, les intentions du projet ainsi que la faisabilité technique (la fresque devant tenir au moins cinq ans). La dimension sociale voire participative est un plus, notamment pour les parties visibles depuis les habitations.

La réalisation des œuvres pourra se faire en juin et septembre 2020. Le montant prévisionnel est de 20 000€ HTVA comprenant les frais de chantier, les honoraires des artistes et la conception et cession des droits sur l’œuvre. Détail à prendre en compte: l’exécution ne peut se faire qu’entre 1 h 30 et 4 h du matin, pendant une dizaine de nuits afin de ne pas perturber la circulation des trams et prémétros. Il est donc recommandé «de prévoir un projet artistique simple et efficace.»

Un formulaire en ligne est à compléter au plus tard pour le 2 mars 2020, via ce lien.