article abonné offert

CORONAVIRUS

Benoît Rihoux, sociologue: «Pour l’instant, rien ne vient tempérer la psychose collective»

Benoît Rihoux, sociologue: «Pour l’instant, rien ne vient tempérer la psychose collective»

En Lombardie, la psychose au coronavirus a poussé les gens dans les supermarchés, pour anticiper d’éventuelles pénuries. Photo News

Pourquoi tout à coup est la panique parce qu’il y a quelques personnes atteintes d’un virus? Le sociologue (et politologue) Benoît Rihoux (UCL) rappelle la différence entre le risque réel et le risque perçu...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 20 des 709 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?


Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos