FOOTBALL

Virton saisit le CBAS pour la rencontre à rejouer face au Beerschot

Virton saisit le CBAS pour la rencontre à rejouer face au Beerschot

Virton’s Lucas Ribeiro Costa and Beerschot’s Denis Prychynenko. BELGA PHOTO BRUNO FAHY BELGA

Le club de l’Excelsior Virton a saisi la Commission Belge d’arbitrage pour le sport (CBAS) dans l’affaire du match à rejouer face au Beerschot.

Comme prévu, le club de Virton a saisi la CBAS pour la rencontre qui doit être rejouée le 2 mars prochain.

Le club considère qu’il est «malsain que le match en question, potentiellement susceptible de décider qui du BEERSCHOT ou de WERSTERLO sera le vainqueur de la phase 2 du championnat de D1B, soit rejoué, et plus encore après la date de la dernière journée de la compétition.»

Le communiqué du club

Décision de faire rejouer le match RE VIRTON-BEERSCHOT VA: VIRTON vient de saisir la CBAS

Le 21 février dernier, la Commission des Litiges d’Appel de l’URBSFA a décidé que le match VIRTON-BEERSCHOT du 25 janvier 2020 devait être rejoué en raison d’une prétendue erreur d’arbitrage (violation de la Loi du Jeu n°5).

En première instance, le Bureau de l’arbitrage du football professionnel avait fort justement décidé qu’il n’y avait pas eu en l’espèce «erreur d’arbitrage».

Le 22 février 2020, le manager du calendrier a décidé que le match devrait être rejoué le 2 mars prochain.

Comme chacun le sait, l’image du football belge est sérieusement abîmée en raison de divers scandales et autres problématiques de gouvernance.

Dans ce contexte délétère, VIRTON considère qu’il est particulièrement malsain que le match en question, potentiellement susceptible de décider qui du BEERSCHOT ou de WERSTERLO sera le vainqueur de la phase 2 du championnat de D1B, soit rejoué, et plus encore après la date de la dernière journée de la compétition.

En effet, dès lors que VIRTON n’est plus en ordre utile pour gagner cette phase 2, alors que c’était le cas lorsque le match VIRTON-BEERSCHOT a été disputé en janvier dernier, en cas de défaite de VIRTON lors du «replay», rien ne pourra empêcher WESTERLO et le public de s’interroger sur la légitimité sportive de ce résultat. Et ce, quels que soient la combativité et le professionnalisme dont les joueurs de VIRTON feront preuve.

En bref, dans un pur souci de protection de l’intérêt général et de sa propre image, VIRTON veut à tout prix éviter un tel scénario.

C’est dans ce but que VIRTON, rejoint par WESTERLO, vient de saisir la CBAS, en mettant à la cause l’URBSFA, la PRO LEAGUE et le BEERSCHOT, en demandant que ce litige soit examiné et tranché pour ce vendredi 28 février 2020 à midi, au plus tard. Soit avant que la dernière journée de championnat soit disputée.

Comme la CBAS l’a démontré par le passé, il n’y a aucun problème à ce que ce litige soit tranché dans un tel délai, pourvu que les autres parties acceptent de collaborer, pour la sauvegarde de l’intérêt général du football belge.

Si les autres parties ou certaines d’entre elles agissent de manière à ce que la CBAS ne puisse pas trancher le litige pour ce vendredi, VIRTON prendra acte de cette attitude et en tirera les conséquences appropriées.

Nos dernières videos