SERAING

Seraing: cinq ans après la mort de Nadège, la rue de Tavier sécurisée

Seraing: cinq ans après la mort de Nadège, la rue de Tavier sécurisée

Nadège Abbate avait été fauchée par un véhicule à l’arrêt de bus de la rue de Tavier. Doc.

Nadège Abbate avait été fauchée par un véhicule à l’arrêt de bus de la rue de Tavier. Cinq ans après sa mort, un plan d’aménagement de sécurisation de la voirie est prévu.

La bonne nouvelle a été annoncée par les autorités communales sérésiennes. Cinq ans après le décès de Nadège Abbate, fauchée par un véhicule à l’arrêt de bus de la rue de Tavier, cette voirie sera sécurisée.

Le plan d’aménagement de sécurisation de la rue de Tavier envisagé par la Ville de Seraing, à l’initiative de l’échevine de la Mobilité, Déborah Géradon, en collaboration étroite avec le TEC et le papa de la victime, «a pour objectif de renforcer encore davantage la sécurité des usagers qui empruntent cette artère dangereuse du territoire», précise-t-on au sein de la Ville.

Concrètement, le passage pour piétons qui s’étend sur près de huit mètres sera sécurisé par des plots qui seront disposés à deux endroits précis et distincts : à hauteur du début, du milieu et de la fin du passage. «Quand les piétons le traverseront, ils seront en sécurité tous les trois mètres. Si des passages pour piétons 3D avaient initialement été envisagés, les autorités ont finalement renoncé à cette option en raison de la dangerosité potentielle pour les conducteurs.»

Des plots installés le long du mur du cimetière et des arrêts de bus

En parallèle à ces installations, des plots seront également installés le long du mur du cimetière et des arrêts de bus. «Les responsables du projet en profiteront aussi pour disposer plusieurs aménagements sur la route, afin de réduire considérablement la vitesse des véhicules, ainsi que pour redéfinir les places de parking situées entre la rue de Tavier et la place Merlot ; des places destinées aux personnes handicapées seront notamment disposées à l’entrée du cimetière des Biens-Communaux.»

Une fresque sera réalisée et placée près de la plaque commémorative

Outre la prévision de ces nombreux aménagements, Déborah Géradon et Philippe Grosjean, l’échevin de la Culture, ont eu l’idée de rendre un ultime hommage à Nadège et aux valeurs qu’elle défendait. Les autorités politiques sérésiennes ont donc décidé qu’une fresque allait être réalisée non loin de la plaque commémorative disposée en 2019 en son honneur.

Un projet global qui n’a pas encore de date précise de concrétisation mais qui verra le jour très prochainement.


Nos dernières videos