MONDE

Coronavirus: nouveau cas d’infection en Espagne, 110 Belges confinés dans leur hôtel

MISE À JOUR 12h15 | Plusieurs centaines de touristes, dont 110 voyageurs belges, sont confinés dans un hôtel de l’île espagnole de Tenerife où a séjourné un Italien qui pourrait être porteur du coronavirus.

Les médias locaux avancent que le patient en question est un médecin de 69 ans, originaire de Lombardie en Italie, où la majorité des 220 cas du pays ont été détectés. Selon El Diario de Avisos, le médecin et son épouse séjournent depuis une semaine dans cet hôtel de Santa Cruz, le H10 Costa Adeje Palace.

«Dans l’après-midi/soirée, nous avons activé les protocoles pour un cas suspecté de coronavirus auprès d’un touriste italien au sud de Tenerife», a de son côté indiqué le président des îles Canaries, Angel Victor Torres, sur Twitter.

Un premier test s’est avéré positif. Pour confirmer ce cas, les autorités sont à présent dans l’attente des résultats d’un second test, qui pourraient être connus «dans l’après-midi ou en soirée», a indiqué la porte-parole des autorités locales, soulignant par ailleurs qu’il ne s’agissait pas d’une mesure de mise en quarantaine à proprement parler: «Le degré de surveillance sera déterminé pendant la journée, mais aucune mesure de quarantaine n’a encore été prise, il n’est pas question de quarantaine»

Le patient a toutefois été placé en isolement, au sein de l’hôpital Nuestra Senora de Candelaria.

Un millier de voyageurs confinés

 

Selon La Vanguardia, un millier de touristes serait actuellement confiné à l’intérieur de l’hôtel. Parmi ceux-ci, le tour-opérateur TUI fait état de la présence de 110 voyageurs belges.

«[TUI] a été informé qu’un voyageur italien séjournant à Tenerife dans l’hôtel H10 Costa Adeje Palace a contracté le coronavirus. L’hôtel a été mis en quarantaine par les autorités locales et les vacanciers ne peuvent pas quitter l’hôtel. 110 voyageurs belges du tour-opérateur TUI séjournent actuellement dans cet hôtel.»

TUI informe par ailleurs être en contact avec, d’une part, les autorités de l’île et la direction de la chaîne d’hôtels H10, ainsi que, d’autre part, les services des Affaires étrangères en Belgique.

«Pour les vacanciers qui devaient loger dans cet hôtel dans les prochains jours, TUI fera le nécessaire pour les informer le plus rapidement possible de la situation et leur proposer une solution de remplacement», précise encore le communiqué.

«Pour des raisons de santé»

 

Un client britannique de l’hôtel a déclaré à l’AFP par téléphone que l’hôtel avait informé ses clients en mettant un mot sous leur porte. La note indiquait que l’hôtel était fermé et qu’ils devaient rester dans leur chambre.

«Malheureusement, nous devons vous informer que l’hôtel est fermé pour des raisons de santé. Vous devez rester dans votre chambre», indiquait ainsi la note dans différentes langues.

Si ce cas de coronavirus était confirmé, il s’agirait du troisième cas en Espagne. Les deux premiers cas avaient été confirmés fin janvier et début février mais ces personnes sont désormais guéries. Il s’agissait d’un Allemand, sur l’île de la Gomera (Canaries) et d’un résident de l’île de Majorque (Baléares).