article abonné offert

UR NAMUR-STOCKAY

Namur: le match à Waremme devient capital

Namur: le match à Waremme devient capital

ÉdA – Christophe Béka

Seuls les chiffres comptent. Au-delà de ce constat cruel, les Namurois veulent croire en leurs possibilités de maintien. «Dommage que nous n’ayons pas montré 90 minutes le même visage que lors de la seconde période», regrettait le coach Zoran Bojovic après la défaite face à Stockay (1-2).

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 116 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos