article abonné offert

La « Turc touch » moins présente au carnaval de Faymonville?

La « Turc touch » moins présente au carnaval de Faymonville?

La Royale Écho de la Wallonie, de Faymonville, en costume oriental. Romain Rixhon

Historiquement surnommé «village turc» – une appellation datant du XVIe siècle, quand les habitants de Faymonville ont refusé de payer un impôt à l’Église opposée à l’Empire ottoman, alors que la population turque n’y a jamais été plus importante qu’ailleurs dans la commune de Waimes –, Faymonville a l’habitude de «jouer» de cette image.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 33 des 261 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos