BRAIVES

Braives: la salle du Roxy, la proie des flammes

Braives: la salle du Roxy, la proie des flammes

Les flammes sortaient par le toit. Doc

La toiture de la salle du Roxy, à Braives, a pris feu ce lundi matin. Les pompiers, rapidement sur place, ont circonscrit l’incendie. L'origine? Une lampe torche restée allumée aurait mis le feu au roofing.

Heureusement, les dégats sont limités. Ils auraient pu être beaucoup plus importants sans la clairvoyance d'un passant. Ce matin, un incendie a pris dans la toiture de la salle Le Roxy, sur la place du Carcan, à Braives. "Une personne qui est allée se recueillir au cimetière a senti une drôle d'odeur et a vu que de la fumée se dégageait du toit", explique Bernadette Limbort, présidente du pouvoir organisateur de l'école Notre-Dame. "Heureusement que cela ne s'est pas produit pendant la nuit car on ne l'aurait pas vu tout de suite." Heureusement aussi, précise d'emblée la présidente, que l'incendie a pris alors que les enfants sont en congé scolaire. Le bâtiment était vide de tout occupant...

La salle Le Roxy est une salle privée, adossée à l'école Notre-Dame. L'école en a repris la gestion via son PO qui s'occupe de tout. Et cette salle est intégrée aux activités de l'école. "Cela nous a permis d'agrandir l'école à moindres frais. L'école utilise l'ancien café comme réfectoire et la salle comme salle de psychomotricité." Et là, des travaux avaient été lancés. "Nous avons pu lancer les travaux grâce à des subsides que nous avons décrochés dans le cadre d'un appel à projets pour l'amélioration de la performance énergétique." Heureusement, ils ne travaillaient pas ce lundi. Et cette partie de l'école Notre-Dame était donc en chantier lorsque l'incendie s'est déclaré. Des ouvriers étaient en train de procéder aux travaux: rénovation de la toiture et placement de nouveaux chassis. Heureusement, ils ne travaillaient pas ce lundi.

La rapidité de réaction du témoin de la fumée mais aussi de la venue des pompiers de la zone de secours de Hesbaye a permis d'éviter une catastrophe. Les pompiers ont été appelés à 10h32. Ils ont débarqué à Braives avec une équipe complète: une autopompe avec six hommes, une échelle avec trois hommes, une citerne avec deux hommes et l'officier aux commandes de l'intervention. Moins d'une heure plus tard, leur intervention se terminait. Les dégâts sont limités même s'ils sont quand même importants. Des fenêtres sont cassées et une partie de la toiture de la salle est touchée. Tout comme le nouveau roofing de la nouvelle toiture. Ce qui a provoqué l'incendie? "Un spot serait resté allumé et il a été en contact avec le roofing."