La Royale Jeunesse Sportive Olnoise est montée en 2e Provinciale pour la première fois de son histoire. En 1951-52, les joueurs de foot olnois évoluaient bien aussi en 2e Provinciale mais la 3e provinciale n’existait pas encore à ce moment-là.

La 3e provinciale a été créée la saison d’après et Olne y est restée pendant 66 ans. C’est dire que la fête a été belle à l’issue du tour final, après la victoire contre le Sart-Tilman 2-0 qui a permis aux Olnois d’accéder à la P2 fin de saison 2019. «Je n'avais jamais connu une telle fête! C’est indescriptible, se souvient Pierre Fassotte, président du RJS Olnoise. Elle a permis de réunir tous les gens du club et du village!» Cette montée historique a aussi permis au club de décrocher le mérite sportif de la commune d’Olne. Une reconnaissance pour les joueurs, l’entraîneur Boris Lambert et tout le comité. Celui-ci est présidé depuis 3 ans par Pierre Fassotte. Il a lui-même joué foot à Olne de ses 7 à ses 36 ans. «Quand vous avez consacré autant de temps au foot, ça vous manque. Un peu comme un fumeur qui aurait arrêté de fumer, explique le président. Comme président, j’ai la joie de regarder les joueurs. Je retrouve les mêmes sensations sans courir sur le terrain!' Le club comprend entre 250 et 270 membres répartis en différentes équipes de jeunes, les vétérans et la réserve. «Le but, c’est évidemment d’être autonome avec des jeunes de la région! Mais ce n’est pas toujours facile. Certains jouent pour s’amuser, d’autres pour passer le temps et enfin, certains pour le côté sportif. On doit trouver 22 joueurs qui ont envie de s’impliquer sérieusement trois fois semaine. C’est clair que maintenant qu’on est en 2e provinciale, qu’on a un certain niveau, c’est plus motivant pour les joueurs. Les jeunes ont un objectif. Une équipe première, c’est la pointe de l’épée d’un club».