FOOTBALL

Jeu, set et match pour les Mauves face à Eupen: ce qu’il faut retenir de la rencontre

En s’offrant un festival de buts contre Eupen, les Mauves ont enfin signé un match référence au niveau offensif et peuvent continuer à croire aux play-off 1 (6-1).

Douzième attaque du championnat avant ce week-end, Anderlecht a enfin déroulé sur sa pelouse face à des Eupenois fébriles et réduits à dix dès la quinzième minute. Des ailiers aux défenseurs, les joueurs du Sporting ont soigné leurs statistiques et fait le plein de confiance. Voici ce qu’il faut retenir de la rencontre.

Début canon des Mauves bien aidés par Eupen

Avec une équipe à nouveau remaniée en l’absence de Luckassen (blessure) et Doku (suspension), les Anderlechtois n’ont pas tardé à déflorer la marque. Bien isolé par une superbe passe de Sardella, Amuzu a ensuite centré pour Murillo qui a ouvert son compteur avec Anderlecht.

Et le cauchemar ne faisait que commencer pour les Pandas, réduits à dix pour une poussée d’Amat sur Joveljic dans la surface au quart d’heure. Vlap s’est chargé de convertir le penalty et de signer son 6e but de la saison en championnat.

Pjaca et Kompany participent à la fête

Arrivé au mercato hivernal, Pjaca a également mis son nom au marquoir. Une magnifique transversale de Kompany a trouvé Vlap, qui n’avait plus qu’à centrer pour Pjaca, seul devant le but. L’ailier prêté par la Juventus a même failli doubler la mise dans la foulée mais son tir a touché les deux poteaux avant d’être capté de justesse par De Wolf.

Complètement démobilisé et en infériorité numérique, Eupen s’est progressivement écroulé. Monté sur corner, Vincent Kompany a également signé son premier but depuis son retour chez les Mauves l’été dernier.

Anderlecht gère et corse un peu plus l’addition

Après la pause, Anderlecht n’a pas relâché l’étreinte. Très en verve ce dimanche, Francis Amuzu y est allé de son petit but sur un centre de Murillo. Celui-ci a récidivé quelques minutes plus tard pour Vlap mais le Hollandais s’est vu refuser le doublé pour avoir touché le ballon de la main.

Bolingi sauve l’honneur mais Bakkali inflige un score de tennis

La victoire étant acquise, Kompany est sorti pour préserver son corps. Mais son absence s’est directement fait sentir puisque les Pandas ont sauvé l’honneur sur corner. Bolingi a profité de l’attentisme de Kana et Cobbaut pour planter le 5-1.

Rentré en fin de match, Bakkali a fixé le score à 6-1 d’une belle frappe enroulée dans les arrêts de jeu.

Le déclic contre les «faibles»?

Faible avec les «faibles» jusqu’ici, Anderlecht a enfin assumé son statut face à une équipe d’un calibre inférieur, bien qu’Eupen ait dû évoluer à dix durant la majeure partie de la rencontre.

De bon augure pour deux des trois derniers matches de la phase classique, qui se joueront contre Waasland-Beveren (16e) et Saint-Trond (12e).

Une domination enfin payante

Si les Mauves ont régulièrement la possession et un taux de passes réussies très élevé, ils n’ont pas souvent réussi à convertir leur domination territoriale en victoire. Ce dimanche, ce fut enfin le cas avec des statistiques totalement à leur avantage: 56 % de possession et 11 tirs, dont 9 cadrés. À confirmer dès la semaine prochaine contre les Waaslandiens.

Le Sporting à quatre points du top 6

Au classement, Anderlecht dépasse Zulte Waregem et se retrouve 8e, à quatre points de Genk et du top 6. Il reste aux Mauves trois matches pour espérer intégrer les play-off 1. Cela passera par une série de victoires et l’un ou l’autre faux pas de Genk et Malines.

De son côté, Eupen reste bloqué à 26 points et n’a toujours pas assuré son maintien. Les Pandas possèdent toutefois encore 6 points d’avance sur la place de relégable.

La fiche technique du match

Arbitre : Boucaut.

Buts : Murillo (1-0, 9e), Vlap (2-0, 17e), Pjaca (3-0, 25e), Kompany (4-0, 35e), Amuzu (5-0, 53e), Bolingi (5-1, 78e), Bakkali (6-1, 90e).

Cartes jaunes : Beck, Cools, Sardella.

Carte rouge : Amat (15e).

Anderlecht : Van Crombrugge, Kompany (76e Kana), Cobbaut, Murillo, Sardella, Sambi Lokonga, Amuzu, Vlap, Pjaca (66e Bakkali), Zulj (79e Kayembe), Joveljic.

Eupen : De Wolf, Jordi Amat, Verdon, Koch, Beck (66e Schouterden), Cools (78e Ezatolahi), Milicevic, Ebrahimi, Sowah, Prevljak (77e Jocelyn), Bolingi.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 29 21 1 7 58/14 70
2 La Gantoise 29 16 6 7 59/34 55
3 Charleroi 29 15 5 9 49/23 54
4 Antwerp 29 15 6 8 49/32 53
5 Standard 29 14 8 7 47/32 49
6 FC Malines 29 13 11 5 46/43 44
7 KRC Genk 29 13 11 5 45/42 44
8 Anderlecht 29 11 8 10 45/29 43
9 Zulte-Waregem 29 10 13 6 41/49 36
10 Mouscron 29 9 11 9 38/40 36
11 Courtrai 29 9 14 6 40/44 33
12 St-Trond 29 9 14 6 33/50 33
13 Eupen 29 8 15 6 28/51 30
14 Cercle Bruges 29 7 20 2 27/54 23
15 Ostende 29 6 19 4 29/58 22
16 Waasland-B. 29 5 19 5 21/60 20