BOXE

Tyson Fury défait Deontay Wilder avant la limite et lui ravit son titre WBC des lourds

Le Britannique Tyson Fury s’est emparé de la ceinture mondial WBC de boxe dans la catégorie des poids lourds (+90,719 kg). Il a battu par arrêt de l’arbitre au 7e round le tenant du titre l’Américain Deontay Wilder, invaincu jusque-là, quatorze mois après leur match nul mémorable, samedi au MGM Grand de Las Vegas (Nevada).

Fury, qui redevient champion du monde un peu plus de quatre ans après avoir ravi les ceintures WBA, WBO, IBF, IBO à l’Ukrainien Wladimir Klitschko, a été ultra-dominant tout du long du combat. Profitant de ses 15 kg de plus, de sa taille (2m06) et de son allonge supérieures mais aussi d’une meilleure technique, il a envoyé son adversaire au tapis à la 3e reprise. Il a ensuite réussi un nouveau knock-down à la 5e avant de placer de multiples coups à la 7e reprise qui ont conduit l’arbitre à arrêter le calvaire de l’Américain, épuisé.

Wilder, qui était invaincu jusque-là en 43 combats, subi sa 1re défaite à 34 ans en 44 combats (42 victoires dont 41 par KO, 1 nul contre Fury).

Fury, 31 ans, reste lui invaincu et décroche sa 30e victoire en 31 combat (un nul contre Wilder), la 21e avant la limite..