KAIN

Le carnaval de Kain à revivre en photos

À quelques jours du mardi gras, l’ambiance carnavalesque a déjà fait vibrer, ce samedi après-midi, le village de Kain.

Si la grisaille était au rendez-vous, ce samedi après-midi, d’un point de vue météorologique, le cortège rayonnait de mille et une couleurs, à l’image des Arlequins qui font vivre l’ambiance carnavalesque au sein du village de Kain, et ce depuis 31 ans. Précédée par le roi carnaval (ou plutôt, cette année, le roi des mers) réalisé par le Saulchoir, la foule a rejoint la place de Kain-la-Tombe sous les rythmes des fanfares et des jets de confettis.

Comme à l’accoutumée, les commerçants ont lancé des bonbons et des petits cadeaux aux enfants qui se tenaient en bas de leurs fenêtres. Les scouts ont également fait leurs distributions de petites douceurs, tout comme les Arlekains, dans l’attente du moment fort de l’après-midi: le brûlage du roi carnaval.

Après un show des cracheurs de feu de la confrérie des «Nerviens Nerveux» qui a émerveillé et impressionné petits et grands, le Poséidon s’est embrassé. Placé de manière horizontale, et non verticale par mesure de sécurité et en raison du vent, le roi s’est rapidement transformé en un tas de cendres…

Le cortège a ensuite pris la direction du Collège de Kain pour se réchauffer autour d’un bon goûter et profiter d’un spectacle de Bazar et Truc. Les plus grands ont pu se déchaîner sur les grands tubes musicaux réinterprétés par les groupes «Gad’80» et «Happy hour».