SAINT-GEORGES

Athénée: «Personne n’a été menacé par l’étudiante»

Athénée: «Personne n’a été menacé par l’étudiante»

Photo d'illustration EdA

La sous-directrice de l’Athénée de Saint-Georges tient à rassurer, personne n’a été malmené.

La jeune fille d’une quinzaine d’années interpellée vendredi après-midi en possession d’un couteau, à l’athénée royal de Saint-Georges, n’a menacé personne, a tenu à préciser la sous-directrice de l’école, Stéphanie Luyckx.

Scolarisée dans cet établissement, l’adolescente s’est montrée énervée et a exhibé un couteau de cuisine. La zone de police Meuse-Hesbaye a été appelée vers 16 h sur place et y a intercepté la jeune élève, qui se trouvait toujours en possession de l’objet coupant.

Selon le commissaire, la jeune fille n’a pas résisté au moment de son interpellation. Elle aurait même obtempéré aux injonctions des agents de police présents sur place et l’opération s’est déroulée dans le calme et sans débordement. Aucun blessé n’est à déplorer non plus.

«Une montagne pour pas grand-chose»

Pour la sous-directrice de l’école, les faits ont toujours été sous contrôle. «Personne n’a été menacé par l’étudiante, même pas la directrice, et la sécurité à l’intérieur de l’établissement n’a jamais été remise en cause, assure Stéphanie Luyckx. Des rumeurs ont été propagées par certaines personnes, mais je tiens à rassurer les gens et les parents : tout le monde va très bien et on en fait une montagne pour pas grand-chose.»

La jeune a tout de même été embarquée au commissariat de police pour être auditionnée. Des agents se sont également rendus à l’Athénée pour récolter les témoignages d’usage.