POLITIQUE

Fédéral: le PTB réclame des élections anticipées

Fédéral: le PTB réclame des élections anticipées

BELGA

Après le Vlaams Belang, le PTB est le deuxième parti à se prononcer clairement en faveur de nouvelles élections fédérales, face au blocage dans les discussions en vue de former un nouveau gouvernement.

«Il est temps pour de nouvelles élections», déclare le président du PTB-PVDA Peter Mertens vendredi soir dans un communiqué. Dans Le Soir, le porte-parole du parti marxiste Raoul Hedebouw affirmait en fin d’après-midi: «Il est temps de dire stop! Retournons voter».

«Visiblement, les partis traditionnels n’ont toujours pas compris la punition infligée le 26 mai», affirme Peter Mertens. «Alors que les besoins sociaux sont si importants et après le énième échec des négociations, les présidents des partis partent en vacances de carnaval. Nous sommes maintenant neuf mois après les élections et le résultat est nul. C’est juste se moquer des gens», ajoute-t-il.

Le PTB mis à l’écart

Le PTB se montre également amer de ne pas être invité à la table des négociations. «Au lieu d’écouter notre signal, les partis traditionnels ignorent nos 584 000 électeurs! Nous avons gagné les élections, mais ils tiennent le pays en otage. Les gens n’ont pas voté pour la division du pays, mais pour une politique différente, pour l’unité du pays et pour une politique sociale. Si les dix partis traditionnels refusent obstinément d’écouter le peuple, alors il n’y a qu’une chose à faire: de nouvelles élections.»

Certains partis ont déjà décidé d’adopter une stratégie de publications sponsorisées pour amorcer leur campagne sur les réseaux sociaux, N-VA, Vlaams Belang et… PTB en tête, rapportait jeudi L’Echo. Le PTB organise par ailleurs une manifestation le 1er mars.

Lors du tour de consultations mené par le roi Philippe en début de semaine, aucun président de parti invité au Palais ne s’est montré favorable au scénario des élections anticipées.

Le rapport des présidents de la Chambre et du Sénat Patrick Dewael et Sabine Laruelle, chargés mercredi soir d’une mission royale, est attendu pour le 9 mars.