La rénovation clé sur porte

La rénovation clé sur porte

Si le clé sur porte est largement usité par les candidats bâtisseurs, le concept existe également pour les rénovations.

C’est notamment le cas pour l’entreprise Thomas et Piron qui dispose d’un département rénovation. Pour faire appel à leurs services, il faut cependant respecter quelques conditions. « Nous n’intervenons que dans des projets globaux dont le montant minimum est de 50.000 euros. Il faut également que plusieurs corps de métier soient concernés par la rénovation car c’est plus difficile à gérer pour les clients. C’est nous qui nous chargeons de la coordination du chantier. En outre, nos clients doivent posséder le bien avant de faire appel à nos services. Nous gérons environ 130 projets par an, ce sont des fermes que les clients veulent transformer en gîte, des granges ou des bâtiments dont on ne conservera que les quatre murs. » explique Mme Decaux. Le prix de départ d’une rénovation complète se situe dans une fourchette de 1100 à 1150 euros. « Il est toujours difficile de donner un prix moyen car dans une rénovation, il faut faire face à de nombreuses contraintes. Il y a des précautions à prendre pour le voisinage car on se rattache à quelque chose d’existant. Les installations de chantier sont parfois compliquées. » ajoute-t-elle. Le concept est très similaire à celui d’une maison neuve clé sur porte. « Notre bureau d’études se rend sur place et fait des relevés très précis. C’est sur cette base que l’architecte élaborera un projet. Il n’est cependant pas obligatoire d’utiliser les services d’un de nos architectes. Tous les architectes n’ont pas nécessairement une maîtrise des budgets. Le client recevra un cahier des charges très précis qui le mettra à l’abri des mauvaises surprises. Une fois les travaux terminés, le client bénéficiera d’une garantie décennale en vertu de la loi Peeters. »

Habitat : articles proposés par la régie