ALLEMAGNE

Francfort: 9 morts dans deux fusillades, un second corps retrouvé au domicile du suspect

Francfort: 9 morts dans deux fusillades, un second corps retrouvé au domicile du suspect

Image d’illustration

Le premier bilan faisait état de 8 morts. Il est passé à 9 ce jeudi matin.

Neuf personnes ont été tuées mercredi soir à Hanau, près de Francfort dans le centre de l’Allemagne, dans deux fusillades dont l’auteur présumé a ensuite été retrouvé mort à son domicile, a annoncé la police.

Ces fusillades ont visé des bars à chicha et fait également plusieurs blessés graves, selon des médias locaux. «A ce stade, la police peut seulement confirmer que huit personnes ont été mortellement blessées», ont indiqué dans la nuit les autorités dans un communiqué. Une personne grièvement blessée a succombé jeudi matin, portant le bilan de ces fusillades à neuf tués, selon un porte-parole.

Le suspect et sa mère retrouvés morts

Une personne soupçonnée d’être l’auteur de la tuerie a été retrouvée morte quelques heures plus tard, aux côtés d’un autre corps non identifié.

«L’auteur présumé a été trouvé sans vie à son domicile à Hanau. Les forces d’intervention spéciale de la police y ont de plus découvert un autre corps. L’enquête se poursuit. Actuellement il n’y a pas d’indication selon laquelle il y aurait d’autres auteurs», a écrit sur Twitter la police du sud-est du Land de Hesse, où se trouve Hanau.

Les enquêteurs ont également retrouvé sa voiture qui contenait des munitions et chargeurs, a précisé la presse locale, ajoutant que le suspect était muni d’un permis de chasse et serait allemand.

Le deuxième corps retrouvé jeudi matin au domicile de l’auteur présumé des fusillades dans des bars à chicha à Hanau, en Allemagne, est celui de la mère de 72 ans du suspect, a annoncé le ministre de l’Intérieur du Land de Hesse, Peter Beuth.

Le cadavre de la mère et de l’auteur présumé ont été découverts quelques heures après les tirs.

Deux bars à chicha visés

Une première fusillade a visé un bar à chicha, le Midnight, au cœur de cette ville d’environ 90 000 habitants. Selon la police, au moins une personne a été grièvement blessée sur ce premier site vers 22H00 (21H00 GMT). Des témoins, cités par des médias locaux, ont rapporté avoir entendu une dizaine de coups de feu.

L’auteur présumé a ensuite quitté en voiture ce premier site en direction de la Kurt-Schumacher Platz, dans le quartier de Kesselstadt, selon la police.

Une seconde fusillade s’est alors produite, qui a fait «au moins cinq blessés graves» d’après le bilan initial des autorités. Selon les médias locaux, trois personnes ont été tuées devant le premier bar à chicha et cinq devant le deuxième, L’Arena Bar.

Le tireur aurait sonné à la porte du deuxième bar et tiré sur des personnes présentes dans la zone fumeur, tuant cinq personnes dont une femme, selon des informations de Bild, ajoutant que des victimes sont d’origine kurde.

«Les victimes sont des gens que nous connaissons depuis des années», a réagi le fils du gérant du bar, cité par l’agence DPA. Deux employés figurent parmi les victimes, selon ce témoin, absent comme son père au moment des tirs. «C’est un choc pour tout le monde.»

«C’est un véritable scénario d’horreur», a déploré la députée conservatrice de la circonscription, Katja Leikert. Le maire social-démocrate de Hanau, Claus Kaminsky, a lui évoqué une «soirée terrible, qui nous hantera certainement pendant très, très longtemps. Il a demandé d’éviter toute «spéculation» et appelé les habitants à la «prudence».

Motivation xénophobe

Le mobile de ces attaques n’est pas encore connu, a précisé un porte-parole de la police, mais le parquet anti-terrorisme allemand saisi de l’enquête sur les fusillades soupçonne une «motivation xénophobe» de l’acte, a déclaré un porte-parole à l’AFP.

L’auteur présumé des fusillades a publié une vidéo sur YouTube il y a quelques jours, dans laquelle l’homme diffuse «un message personnel à tous les Américains» en anglais. Il dit qu’il y a des installations militaires souterraines aux États-Unis où des enfants sont maltraités et tués et où le diable est adoré. Il appelle les citoyens américains à se réveiller et à empêcher cela.

En outre, il semble avoir mis en ligne toute une série d’autres déclarations sur sa vision du monde. Dans une vidéo qui dure près d’une heure, il dit, entre autres, que l’Allemagne est gouvernée par des services secrets aux pouvoirs étendus. Il est également négatif quant à la question des migrants en provenance des pays arabes et de Turquie.

Cependant, la vidéo ne fait aucune référence d’éventuelles actions violentes en Allemagne. Le motif de l’auteur n’est donc actuellement pas clair.

L’auteur présumé des fusillades à Hanau n’était pas connu des autorités

L’auteur présumé des fusillades dans la ville allemande de Hanau n’était pas connu de la police ou du parquet pour xénophobie. Le suspect a entre-temps été identifié comme étant Tobias R., un Allemand de 43 ans originaire de Hanau.

Le parquet anti-terrorisme allemand, saisi de l’enquête, soupçonne une «motivation xénophobe».

Aucune information n’a encore été fournie sur l’identité des victimes. Mais selon un porte-parole du président turc Recep Tayyip Erdogan, certaines personnes de nationalité turque ont été tuées lors des fusillades.

Un hommage aux victimes aura lieu jeudi soir à 18h00 dans le centre de Hanau.