MOUSCRON

Près de 1400 plants de cannabis saisis à Mouscron

Une importante plantation de cannabis a été découverte, ce mercredi matin à Mouscron. Près de 1400 plants ont été saisis dans un ancien restaurant grec de la rue de Tourcoing.

Ce mercredi matin, un important déploiement des forces de l’ordre a eu lieu à la rue de Tourcoing à Mouscron. Une maison était au cœur de toutes les attentions: le n°15, l’ancien restaurant grec «Le Tavernaki». «Une perquisition avait été programmée, ce jour, par la police judiciaire fédérale, précise le premier substitut du procureur du roi, Frédéric Bariseau. Des informations pertinentes et des indices sérieux recueillis ces dernières semaines laissaient penser à la présence d’une culture de cannabis.»

Bingo! Toute la maison avait été transformée en une vaste plantation de cannabis. Au total, 1 387 plants de cannabis ont été découverts! «Cinq chambres de culture étaient aménagées, ajoute Frédéric Bariseau. Nous avons retrouvé des plants à des stades différents; certains venaient d’être plantés tandis que d’autres étaient presque à maturité.» Le substitut du procureur du roi précise que cette culture remonte à la fin de l’année 2019, mais qu’il y en aurait vraisemblablement eu, au moins, une autre auparavant.

L’électricité prélevée illégalement

En plus des plants, tout le matériel de culture et de production a été saisi sur place, et sera détruit. «Nous avons, par exemple, retrouvé 72 ballasts électriques utilisés l’éclairage des cultures du cannabis. Il s’avère également que les cultivateurs prélevaient l’électricité, de manière illégale, et directement sur le réseau.»

Aucune personne n’a été interpellée sur place. La police judiciaire fédérale poursuit son enquête. «D’ordinaire, suite à des informations obtenues, des écoutes et des surveillances réalisées, la police procède à l’interpellation d’individus avant de découvrir l’origine des produits stupéfiants. Dans le cadre de cette affaire, la police fédérale a d’abord mis la main sur les produits afin d’ensuite remonter la filière pour procéder à d’éventuelles interpellations des cultivateurs, des dealers,… Elle pourra notamment se baser sur les empreintes et autres documents qui pourraient être retrouvés sur place.»

La deuxième «grosse» culture en un mois

Le 13 janvier dernier, la police avait déjà démantelé une culture de quelque 700 plantsde cannabis dans un bâtiment de la rue du Marquis d’Ennetières à Mouscron. Plusieurs personnes ont été interpellées et privées de liberté.«Aucun lien ne peut, à ce jour, être établi entre ces deux sites, souligne Frédéric Bariseau. Par contre, dans le cas de la rue de Tourcoing, il est assez surprenant de voir que les personnes n’ont pas eu peur d’être découvertes en s’installant dans une rue fort fréquentée…»