DOUR

La tempête Dennis a frappé fort à Dour

La tempête Dennis a frappé fort à Dour

Tôles ondulées et tuiles emportées...la tempête Dennis a marqué Dour de son passage. Facebook/ Cannizzaro

Si la tempête Dennis était annoncée moins forte que Ciara, elle n’a pas épargné les Dourois. Une quinzaine d’habitations ont été touchées.

Globalement, Dennis a soufflé fort, mais sans entraîner les mêmes perturbations que Ciara au niveau national. Mais en certains endroits, la tempête s’est véritablement déchaînée, comme à Dour. Vers 19 h, un court instant, les habitants ont pu avoir l’impression que le ciel allait leur tomber sur la tête: Branches d’arbres et morceaux de toitures volaient dans les airs.

La tempête a été très localisée et a frappé quelques rues de la commune. «La rue de Boussu à Dour et la rue Paul Pastur à Elouges ont été particulièrement touchées», indique le bourgmestre Carlo Di Antonio. Rien que dans la rue Paul Pastur, on dénombre une dizaine de maisons endommagées. Mais il y en a d’autres dans la rue Fally, le chemin du Terril, la rue Camille Moury…

Aucun blessé n’est à déplorer. Et vu les dégâts, c’est heureux. «On retrouve des tuiles, des parois métalliques, des blocs de béton… Heureusement que personne ne se promenait dans la rue à ce moment-là», note encore Carlo Di Antonio.

Une vingtaine de maisons semblent avoir été touchées. Certaines sont inhabitables dans l’immédiat. «Trois à quatre familles doivent être relogées.» Des familles qui ont trouvé une solution d’hébergement auprès de leurs proches. «J’ai vu les personnes concernées ce matin, aucune n’a effectué de demande d’hébergement.»

Ce lundi matin, les pompiers ont encore de l’ouvrage. «Ils doivent encore effectuer une vingtaine d’interventions», consistant principalement à bâcher des toitures et à nettoyer les rues…

Des câbles électriques ont également été sectionnés par une structure emportée par le vent, entraînant des coupures d’électricité. Les équipes d’Ores sont sur place.