MONDE

PHOTOS | Tempête Dennis: 14.000 foyers privés d’électricité dans le Nord et l’Ouest de la France

La tempête Dennis a également des conséquences en France, où des milliers de foyers ont été privés d’électricité. Quatre départements bretons et deux normands étaient placés en vigilance orange.

Environ 14.000 foyers, surtout en Bretagne, étaient privés d’électricité ce dimanche en France en raison de la tempête «Dennis», a-t-on appris auprès d’Enedis, et quatre départements bretons et deux normands étaient placés en vigilance orange.

Selon le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, vers midi, environ 10.000 foyers étaient sans électricité en Bretagne: 4.500 dans le Finistère, 2.500 en Ille-et-Vilaine, 2.000 dans le Morbihan et 1.000 dans les Côtes-d’Armor.

D’après la communication régionale d’Enedis, 450 agents sont mobilisés sur le terrain pour rétablir le courant.

La communication régionale de la SNCF a évoqué ce dimanche matin des retards sur les lignes Rennes/Saint-Malo et Rennes/Saint-Brieuc en raison d’arbres ou de branches sur les voies.

«Cet après-midi, le vent va atteindre 100 à 110 km/h dans l’intérieur des départements placés en vigilance orange vent. On pourra localement trouver des pointes à 120km/h en rafales. Le passage pluvieux temporairement soutenu constitue un facteur aggravant en raison des sols saturés», a indiqué la préfecture du Morbihan dans un communiqué.

À 12H, Enedis comptabilisait au total «14.000 clients coupés sur toute la partie Nord de la France de la Bretagne au Grand Est».

«Les premières visites de terrain font apparaître que les incidents sont dus à des projections de branches ou de débris dans les lignes 20.000 volts», a expliqué Enedis, précisant que dans le Nord et le Pas-de-Calais, 500 foyers étaient toujours privés d’électricité à 13H30, notamment autour de Saint-Omer, contre 2.500 à 9H.

Le trafic ferries entre Calais et l’Angleterre était aussi «perturbé» ce dimanche matin selon le compte Twitter du port.

PHOTOS | Tempête Dennis: 14.000 foyers privés d’électricité dans le Nord et l’Ouest de la France
Une photo prise à Plobannalec-Lesconil. AFP